Vichy Célestins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vichy (homonymie).

Vichy Célestins est une eau minérale des eaux de source de Vichy qui jaillit un peu à l'écart des autres sources dans la ville de Vichy qui jaillissent dans le quartier dit thermal. La marque Vichy Célestins appartient aujourd'hui à Neptune, filiale du groupe français d'eaux minérales Alma qui exploite la source.

Histoire[modifier | modifier le code]

La source se situe au pied de l'ancien couvent des Célestins, construit en 1410, dont il ne reste que quelques vestiges et qui lui a donné son nom.

La source Les Célestins est déclarée d'intérêt public par un décret impérial le 23 janvier 1861. Elle est aussi dotée d'un vaste périmètre de protection.

Le bâtiment néo-classique du XIXe siècle abritant la source, ainsi que l'orangerie du parc, sont inscrits aux Monuments historiques[1] en janvier 1986.

En 1993, le groupe Castel devient actionnaire de la Compagnie fermière de Vichy, société qui exploite les sources de Vichy. En 2008, le groupe Castel cède le groupe Alma, dont Vichy Célestins, au groupe Roxane (51 %) et à une entreprise pharmaceutique japonaise Otsuka Pharmaceutical Co. (49 %).

Le bâtiment, le parc et la source elle-même sont propriétés de l'État.

Description[modifier | modifier le code]

Composition analytique[modifier | modifier le code]

L'eau Vichy Célestins appartient à la famille des eaux bicarbonatées sodiques. Son résidu sec fait d'elle une eau particulièrement riche en sels minéraux et oligo-éléments. Vichy Célestins appartient au groupe des eaux très minéralisées.

Éléments Proportion
en mg/L
Calcium (Ca2+) 103
Magnésium (Mg2+) 10
Sodium (Na+) 1 172
Potassium (K+) 66
Bicarbonates (HCO3) 3 025
Sulfates (SO42–) 138
Chlorures 235
Fluorures 0.5
Résidu sec à 180 °C 3 325
pH 6,8

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Vichy Célestins est une eau minérale qui émerge de façon naturelle. Elle jaillit à température constante de 17,3 °C[2] et est naturellement gazeuse. Parmi les eaux de Vichy, l'eau des Célestins fait partie du groupe dite des « sources froides » avec les sources du Parc et les sources Lucas, en opposition aux trois autres sources dites « chaudes » : Chomel, Grande-Grille et Hôpital dont la température de sortie est plus élevée.

L'eau Les Célestins est utilisée en cure de boissons à Vichy, tout comme les autres sources de la ville thermale. Elle est cependant la plus connue et la plus célèbre des sources de Vichy car elle est la seule qui soit embouteillée et commercialisée. Elle est exportée dans plus de quarante pays et 40 millions de bouteilles sont vendues chaque année[2]. Comme pratiquement toutes les eaux gazeuses, et certaines eaux plates, elle subit des opérations classiques de déferrisation et de regazéification.

L'eau est séparée de son dioxyde de carbone afin de pouvoir être déferrisée[3]. Puis le gaz, stocké, est réintroduit dans les mêmes proportions qu'à l'émergence au moment de l'embouteillage[3].

Comme les eaux bicarbonatées sodiques, l'eau minérale de Vichy a habituellement, selon les médecins thermaux, les bénéfices suivants : anti-acidité et apports positifs sur l'appareil digestif. Mais du fait de sa forte teneur en sodium, cette eau est déconseillée aux personnes faisant de l'hypertension artérielle (elles doivent demander l'avis de leur médecin généraliste ou de leur cardiologue).

Exploitation commerciale[modifier | modifier le code]

La Société commerciale d’Eaux minérales du Bassin de Vichy (SCBV) gère l’embouteillage des eaux de Vichy Célestins et de Saint-Yorre. Celle-ci se situe à Saint-Yorre, au 9, rue des Sources, à quelques kilomètres au sud de la source des Célestins. L'eau est acheminé depuis la source jusqu'à l'usine d'embouteillage via une canalisation en polyéthylène[2].

Cette société emploie 150 salariés (2016)[3] et produit 104 millions de bouteilles par an[3] dont 40 millions de Vichy Célestins[3], pour un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros.

Le nom est également utilisé par la marque Vichy Célestins Spa Hotel, chaîne hôtelière haut-de-gamme proposant des séjours de bien-être avec plusieurs centres de traitement à l'eau Vichy Célestins[4]. En juin 2018, le centre Vichy Célestins Spa Resort Retaj ouvre à Doha au Qatar[5]. En septembre, un autre centre Vichy Célestins Spa Hotel ouvre au Maroc à Bouznika, conçu par l'architecte Cabell B. Robinson[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00093349, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. a b et c "La production : de la source à la bouteille" sur le site de Vichy Celestins.
  3. a b c d et e "Saint-Yorre : l’usine aux cent millions de bouteilles", par Laurent Bernard, La Montagne, 3 juin 2016.
  4. « Vichy Célestins Spa Hôtel : des séminaires bien-être sur-mesure pour vos collaborateurs », sur Lejournaldeleco.fr, (consulté le 20 juin 2019)
  5. « Le spa Vichy Célestins s'implante au Qatar », sur Lamontagne.fr, (consulté le 20 juin 2019)
  6. « Vichy Célestins Spa Hôtel ouvre ses portes à Bouznika », sur Medias24.com, (consulté le 20 juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]