Vice TV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Viceland)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vice (homonymie).

Vice TV
Image illustrative de l’article Vice TV

Création (3 ans)
Propriétaire Vice Media
Slogan « C'est une chaîne télé »
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Statut Thématique nationale privée
Siège social Brooklyn, New York
Site web http://www.viceland.com
Diffusion
Diffusion satellite, câble, IPTV

Vice (ex -Viceland) est la branche télévision de Vice Media, un groupe médiatique d'origine américaine. Il s'agit d'une chaîne internationale d'information s'adressant à un public jeune, avec pour cible les 16-35 ans et un contenu spécifique concernant spécialement les jeunes[1]. Son président international est l'américain James Rosenstock[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le , Vice Media et A&E Networks signent un accord pour renommer la chaîne H2, déclinaison de History en Viceland avec du contenu produit par Vice Media[3].

La chaîne est lancée le aux États-Unis et au Canada[4],[5]. La chaîne est ensuite déployée en Europe à partir de septembre 2016[6], et ambitionne de s'installer en Asie, en Océanie, au Moyen-Orient et en Afrique[7]. 50 pays sont prévus au total[8],[9], en l'espace de seulement un an. À terme, ce sont 80 pays qui doivent être couverts[10]. Seule l'Amérique latine ne figure pas déjà dans les ambitions du groupe médiatique. La chaîne promet un contenu journalistique, consacré à la contre-culture, souvent en immersion[11]. Les thèmes sont variés, comme la religion, la politique, la cuisine. Il s'agit d'une autre vision du monde.

Le , la chaîne annonce plusieurs lancement dans les pays anglophones, Royaume-Uni et Irlande le jour même, l'Australie à partir du 15 novembre[12]. Toutefois le défi de Viceland est immense : faire venir les jeunes à la télévision, média qu'ils sont les premiers à avoir déserté[13]. Les débuts de Viceland en Amérique et au Royaume-Uni s'annoncent mauvais, mais ne préfigurent pas du succès à venir, selon ses créateurs[13].

Le , Vice Media annonce le lancement d'une version Indonésienne avec du contenu produit localement, d'une version française en partenariat avec Canal+ avant fin octobre 2019 et une version néerlandaise pour 2017[14]. La déclinaison en Nouvelle-Zélande est lancée le [15].

Viceland est lancée en Afrique en janvier 2017 sur le nouveau bouquet Kwesé TV au travers d'une collaboration avec le groupe de télévision payante Econet Media[16]. En Europe, la version néerlandophone est lancée en Belgique le [17] puis la version francophone le [18],[19].

À l'été 2017, la chaîne diffuse sa première série télévisée scriptée What Would Diplo Do? (en), une comédie basée sur le DJ Diplo, diffusée depuis le [20].

Le , plusieurs éléments internes à Vice Media préfigurent le changement de nom de Viceland en Vice TV comme les supports publicitaires, les pages de réseaux sociaux ou une interview de la CEO Nancy Dubuc[21]. Aucune date officielle n'est annoncée et en en septembre 2019, le nom Viceland est toujours utilisé[22]. Le , la chaîne est officiellement rebaptisée Vice TV au Bénélux[23] et mi-janvier 2020 en France[24]

Aire de diffusion[modifier | modifier le code]

Viceland est déjà présente, ou sur le point de l'être, dans plusieurs pays :

  • États-Unis (29 février 2016)
  • Canada (29 février 2016)
  • Royaume-Uni (19 septembre 2016)
  • Irlande (19 septembre 2016)
  • Australie (15 novembre 2016)[12]
  • France (23 novembre 2016)
  • Nouvelle-Zélande (1er décembre 2016)
  • Belgique (néerlandophone) (1 mars 2017)
  • Pays-Bas (1 mars 2017)
  • Belgique (francophone) (1er juin 2017)
  • Indonésie (2017)
  • Inde (2017)

Diffusion en France[modifier | modifier le code]

Le , Vice Media s'associe au banquier Matthieu Pigasse en échange d'une participation dans Vice France pour lancer une chaîne de télévision en France[25]. Le , Canal+ annonce le lancement de la chaîne Viceland à l'automne 2016 en exclusivité pour les abonnés Canalsat[26],[27]. La chaîne anglo-saxonne est apparue sur les offres Canal le 23 novembre 2016[28]. Elle est présente uniquement sur Canal (et sur Freebox TV (Panorama by Canal) et la TV d'Orange (Famille par Canal)).

Initialement la chaîne proposait pour moitié un contenu international et l'autre moitié française[7].

France 4 a par le passé déjà diffusé du contenu Viceland, dans son émission "grand central"[11],[29].

Diffusion en Belgique[modifier | modifier le code]

La chaîne est lancée le en néerlandais[30].

En Belgique francophone, la diffusion démarre le [18] et est disponible en IPTV sur le canal 105 de l'offre de base de Proximus TV. Sur le câble, la chaîne est disponible dans l’offre TV d’Orange Belgique et chez VOO en option sur le canal 109

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vice veut ramener la jeunesse américaine devant la télé avec sa nouvelle chaîne », sur Télérama,
  2. (en-US) « James Rosenstock Named President of Viceland International », sur The Hollywood Reporter, The Hollywood Reporter,
  3. (en) Jon Lafayette, « A+E, Vice Cable Network to Be Called Viceland », sur broadcastingcable, (consulté le 16 janvier 2020)
  4. (en-US) « We’re Launching a TV Channel », sur Vice,
  5. « Vice News : A l’assaut de la télé », sur L'Obs,
  6. (en-US) « Viceland channel goes live in UK | », sur Advanced Television,
  7. a et b « La chaine Viceland débarque en France le 23 novembre », sur CB News,
  8. (en-US) « Vice Names James Rosenstock President of Viceland International TV Networks », sur Variety,
  9. « En quête de revenus, Vice lance sa chaîne de télévision Viceland à l’international », sur Le Monde,
  10. « Vice Media debuts in Indonesia », sur Campaign,
  11. a et b « "ViceLand", la nouvelle chaîne de Canalsat », sur Europe 1,
  12. a et b (en-US) « Viceland Set to Launch in Australia on Nov. 15 », sur The Hollywood Reporter,
  13. a et b « Viceland : Vice n'arrive pas encore à porter son succès web à la télévision », sur Numerama,
  14. (en-US) Richard Middleton, « Vice ventures into Indonesia », sur c21media.net,
  15. (en) « We're Launching Viceland in New Zealand on December 1 », sur Vice,
  16. (en) « Viceland launches in Africa with Kwesé TV », sur DTVE, (consulté le 16 janvier 2020)
  17. (nl-BE) « Vice lanceert digitale zender "Viceland" in België », sur VRT Nieuws,
  18. a et b https://www.proximus.com/fr/news/1-june-proximus-tv-will-be-only-platform-belgium-offer-viceland-channel-across-entire-country
  19. « Viceland débarque sur Proximus TV ! », sur Proximus.be,
  20. (en) « Viceland Preps a Scorching Summer with Brand New Shows and Returning Favorites », sur TheFutonCritic,
  21. (en) « Vice’s struggling cable channel to rebrand as Vice TV », sur videoloss.com, (consulté le 16 janvier 2020)
  22. (en) Reeves Wiedeman, « Vice’s Next Pivot », sur New York magazine, (consulté le 16 janvier 2020)
  23. (en) « Viceland devient Vice TV », sur Media Marketing, (consulté le 16 janvier 2020)
  24. « La chaîne Viceland devient Vice TV », sur CBNews,
  25. « Vice Media, soutenu par Matthieu Pigasse, lance une chaîne en France », sur Le Parisien, (consulté le 16 avril 2018)
  26. « La nouvelle chaîne Viceland sera lancée en exclusivité pour les abonnés Canalsat à l’automne », sur universfreebox, (consulté le 25 avril 2016)
  27. Jérémie Maire, « Viceland se lance en France avec le groupe Canal+ », sur Télérama, (consulté le 16 avril 2018)
  28. « Viceland: la chaîne des 16-34 ans arrive en France », sur TV Magazine,
  29. « Vice lance sa nouvelle émission de télé, c’est ce soir, ça s'appelle Grand Central, et c’est diffusé sur France 4 », sur Vice,
  30. « La chaîne Viceland débarque en Belgique », sur Télépro,