Viatcheslav Vsevolodovitch Ivanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viatcheslav Ivanov (homonymie) et Ivanov.
Viatcheslav Vsevolodovitch Ivanov
Ivanov, Viacheslav.JPG

Viatcheslav Vsevolodovitch Ivanov au 6e festival international du Livre de Moscou 2011.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour
Université Stanford, université d'État des sciences humaines de Russie, Institute of Slavic Studies of the Russian Academy of Sciences (en), université de CalifornieVoir et modifier les données sur Wikidata
Domaines
Membre de
Directeurs de thèse
Piotr Savitch Kouznetzov (d), Mikhaïl Peterson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Élèves
Julia Latynina, Igor Mel'čuk, Vladimir Dybo (en), Elena Padoutcheva (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Œuvres réputées

Viatcheslav Vsevolodovitch Ivanov (en russe : Вячесла́в Все́володович Ива́нов ; né le 21 août 1929 à Moscou et mort le 7 octobre 2017 dans la même ville[1]), est un linguiste et indo-européaniste soviétique puis russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Viatcheslav Vsevolodovitch Ivanov est le fils de l'écrivain Vsevolod Ivanov.

Il est connu pour sa théorie glottalique indo-européenne, et pour avoir proposé de situer la région d'origine des Indo-Européens sur le haut-plateau arménien et à proximité du lac d'Ourmia.

Depuis la fin des années 1990, il partage sa vie entre Moscou, où il enseigne à l'université d'État des sciences humaines de Russie, et Los Angeles, où il donne des cours à l'université de Californie. Il a aussi été professeur à l'université Stanford et l'université Yale.

Il est membre de l'Académie des sciences de Russie depuis 1990, et Foreign fellow de la British Academy depuis 1977.

Il est également auteur de poésie, et a publié plusieurs volumes de mémoires, dont deux concernant ses relations avec Boris Pasternak et Anna Akhmatova.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Умер лингвист, академик Вячеслав Иванов », sur Радио Свобода (consulté le 8 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]