Viatcheslav Ambartsoumian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ambartsumian.

Viatcheslav Ambartsoumian
Image illustrative de l’article Viatcheslav Ambartsoumian
Biographie
Nationalité Drapeau : URSS Soviétique puis Drapeau : Russie Russe
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu Moscou
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Lieu Moscou
Taille 1,74 m
Poste Attaquant
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
Flag of Russia.svg Spartak Moscou8 (0)
-Flag of Russia.svg CSKA Moscou66 (11)
-Flag of Russia.svg Spartak Moscou165 (31)
Flag of Georgia.svg Torpedo Koutaïssi26 (2)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of the Soviet Union (dark version).svg Union soviétique 2 (0)
1 Matchs de championnat uniquement.

Viatcheslav Miranovitch Ambartsoumian (en russe : Вячесла́в Мира́нович Амбарцумя́н), né le 22 juin 1940 à Moscou et mort le 4 janvier 2008 dans la même ville, était un footballeur soviétique qui évoluait à un poste de milieu de terrain défensif ou de défenseur.

Il décède à l'âge de 67 ans, victime d'un accident de la circulation, renversé par une voiture, le 4 janvier 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

De 1960 à 1962, Viatcheslav Ambartsoumian joue pour le CSKA Moscou, puis de 1963 à 1971, pour le Spartak Moscou.

Il dispute un total de 240 matchs dans le championnat d'URSS de première division, inscrivant 42 buts. Il réalise sa meilleure performance lors de la saison 1963, où il marque neuf buts[1].

Avec le Spartak, il dispute trois matchs en Coupe des Coupes lors de la saison 1966-1967[2].

Il remporte avec le Spartak un titre de champion et deux Coupes nationales[1].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Viatcheslav Ambartsoumian compte deux sélections en équipe nationale, obtenue lors de l'année 1961[3].

Il joue son premier match en équipe nationale le 10 septembre 1961, contre l'Autriche (défaite 0-1 à Moscou). Il joue son second match le 12 novembre 1961, contre la Turquie, lors des éliminatoires du mondial 1962 (victoire 1-2 à Istanbul)[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]