Viaduc de l'Elle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Viaduc de l'Elle
Ensemble du viaduc le jour de l'inauguration
Ensemble du viaduc le jour de l'inauguration
Géographie
Pays France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Localité Villac
Coordonnées géographiques 45° 09′ 48″ N 1° 14′ 41″ E / 45.16344, 1.244745° 09′ 48″ N 1° 14′ 41″ E / 45.16344, 1.2447  
Fonction
Franchit Elle
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont bipoutre mixte acier-béton
Longueur 474 m
Largeur 19,10 m
Hauteur libre 100 m
Matériau(x) Béton armé,Acier
Construction
Construction 2006 - 2007
Concepteur demathieu & bard
Architecte(s) Jean-Louis Jolin
Ingénieur(s) CERT Rennes (génie civil)
ioa lexiq (charpente métallique)
Maître(s) d'œuvre Setec
Maître d'ouvrage Autoroutes du sud de la France
Entreprise(s) demathieu & bard
URSSA (charpente métallique)

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

(Voir situation sur carte : Dordogne)
Viaduc de l'Elle

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Viaduc de l'Elle

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Viaduc de l'Elle

Le viaduc de l'Elle a été construit entre 2006 et 2007, à Villac, pour permettre à l'autoroute A89 de franchir la vallée de l'Elle, au nord de Terrasson-Lavilledieu.

L'ouvrage a été réalisé en conception-réalisation sur un projet proposé par le groupement d'entreprises conçu avec l'architecte Jean-Louis Jolin.

L'ouvrage est constitué d'un tablier de type bipoutre mixte acier-béton avec consoles et pièces de pont. La pile la plus haute atteint 90,69 m.

Principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Dimensions principales[modifier | modifier le code]

  • Le tablier a une longueur totale de : 474 m
  • Portées des travées : 45 m - 2x76 m - 80 m - 2x76 m - 45 m
  • Largeur du tablier : 19,10 mètres
  • Entr'axe des poutres de chaque tablier : 9,40 mètres
  • Hauteur des poutres métalliques : 2,90 mètres

Réalisation[modifier | modifier le code]

Le tablier est de pente longitudinale constante à 3,5 %. Son tracé en plan est en forme de S avec des rayons de courbure variable.

Réalisation des piles[modifier | modifier le code]

Réalisation des fondations[modifier | modifier le code]

Réalisation de la semelle[modifier | modifier le code]

Réalisation du fût[modifier | modifier le code]

Réalisation du fût de la pile P3
Réalisation des fûts piles
























Les fûts de pile sont réalisées à l'aide des coffrages semi-grimpants.

Réalisation du chevêtre des piles[modifier | modifier le code]

Coffrage du chevêtre de la pile P1

Les chevêtres en tête de pile sont réalisés à l'aide de coffrages spéciaux faisant toute sa hauteur.













Réalisation du tablier[modifier | modifier le code]

Le tablier a été lancé en deux moitiés, lancées chacune à partir d'une culée.

Réalisation de la charpente métallique[modifier | modifier le code]

L'ensemble de la charpente métallique a été réalisée dans les usines d'URSSA, en Espagne à Vitoria-Gasteiz en éléments :

  • les poutres principales longitudinales, en toute hauteur, par tronçons de 20 mètres maximum,
  • les pièces de pont,
  • les consoles,

Les éléments sont amenés sur site par transport routier.

Pose de la charpente métallique et lançage[modifier | modifier le code]

Montage des éléments de charpente à l'arrière des culées

Les différentes pèces métalliques sont amenées sur chaque site de montage placé à l'arrière des culées :

  • réglage de l'implantation et du nivellement des éléments de poutres longitudinales,
  • soudage des pièces de pont tous ls 4 mètres, entre les poutres longitudinales,
  • soudage des consoles de part et d'autre des poutres longitudinales.

Pose des prédalles en béton armé[modifier | modifier le code]

Pose des prédalles à l'aide de chariots se déplaçant sur les poutres longitudinales

Le hourdis en béton armé a été réalisé à l'aide de prédalles faisant de 4 m de longueur. La largeur du tablier est faite en trois prédalles correspondant aux parties en encorbellement et à la partie entre poutres longitudinales. Les prédalles ont une épaisseur sensiblement égale à la moitié de l'épaisseur totale. Les prédalles sont posées à l'aide d'un chariot roulant sur les poutres longitudinales.

Bétonnage de la seconde phase du hourdis en béton armé[modifier | modifier le code]

Après la pose de presque toutes les prédalles et la mise en place d'un ferraillage de seconde phase, le chantier a bétonné le béton de seconde phase du tablier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]