Viaduc de l'Avre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avre.
Viaduc de l'Avre
Géographie
Pays France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Commune Boves près d'Amiens
Coordonnées géographiques 49° 51′ 21″ N, 2° 21′ 27″ E
Fonction
Franchit vallée de l'Avre et ligne de Paris-Nord à Lille
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type pont-route
Longueur 600 m
Matériau(x) poutre
Construction
Construction 1998

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Viaduc de l'Avre

Géolocalisation sur la carte : Picardie

(Voir situation sur carte : Picardie)
Viaduc de l'Avre

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Viaduc de l'Avre

Le Viaduc de l'Avre est un pont autoroutier franchissant les marais de l'Avre et la ligne de Paris-Nord à Lille, au sud-est d'Amiens, sur le territoire de la commune de Boves, afin de permettre le contournement est de l'agglomération amienoise (Autoroute française A29)

Présentation[modifier | modifier le code]

Long de 600 mètres, c'est un pont-route en poutre, et il est inauguré en 1998 en même temps que la "rocade sud"[1]. Il ne passe pas, à proprement parler, au-dessus de l'Avre mais de la vallée de l'Avre et du Marais de Notre-Dame. Et l'autoroute française A29 franchit l'Avre à moins d'un kilomètre plus loin.

Rocade Amiénoise[modifier | modifier le code]

Il fait partie de la Rocade Amiénoise, après la constitution de la "rocade sud" inaugurée par Gilles de Robien en 1998[2], constituée d'un tronçon payant de l'Autoroute française A16 à l'ouest, d'un tronçon gratuit de Autoroute française A29 au sud ("la rocade sud"), d'un tronçon de la Route nationale 25 à l'est et au nord, et d'un petit tronçon de la Route nationale 1 au nord-ouest d'Amiens.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Viaduc sur l'Avre sur Structurae, consulté le 4 avril 2009.
  2. INA, « Inauguration rocade amiénoise - bagarre Maxime Gremetz » (consulté le 4 avril 2009)