Via Lliure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Via Lliure ou Via Lliure a la República Catalana est une manifestation en faveur de l'indépendance de la Catalogne organisée le 11 septembre 2015 à Barcelone à l'occasion de la fête nationale de la Catalogne. Elle réunit 1,4 million de personnes à l'initiative de l'Assemblée nationale catalane (ANC) et d'Òmnium Cultural. Elle coïncide avec le début de la campagne électorale pour les élections au Parlement de Catalogne de 2015, qui voient la victoire des partisans de l'indépendance.

Contexte[modifier | modifier le code]

La Diada Nacional de Catalunya, fête nationale catalane célébrée chaque 11 septembre, est à la fois un événement festif et l'occasion d'exprimer les revendications nationalistes de la Catalogne. Depuis 2012, elle a pris un caractère indépendantiste et est devenue un rassemblement de masse : la manifestation « Catalunya, nou estat d'Europa » de 2012, la Voie catalane de 2013 et la V de la Diada de 2014 ont réuni entre un et deux millions de personnes réclamant l'indépendance de la Catalogne[1].

La Diada de 2015 coïncide avec le début de la campagne électorale pour les élections au Parlement de Catalogne du 27 septembre, auxquelles le président de la Généralité sortant Artur Mas a souhaité donner un caractère plébiscitaire, centré sur la question de l'indépendance. La liste d'union indépendantiste qu'il présente, Junts pel Sí, est composée de Convergence démocratique de Catalogne (CDC), d'Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) et de personnalités issues des organisations civiles nationalistes, notamment l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Òmnium Cultural, qui sont à l'initiative des grandes manifestations indépendantistes[2].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Préparation[modifier | modifier le code]

La Via Lliure est organisée par l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Òmnium Cultural dans le cadre de la campagne « Ara és l'hora », qui regroupe les organisations militant en faveur de l'indépendance de la Catalogne. Le programme de la manifestation est présenté le 2 juillet 2015 par le président de l'ANC Jordi Sànchez et la présidente d'Òmnium Muriel Casals. La « Via Lliure a la República Catalana » consiste à réunir un grand nombre de personnes sur l'ensemble des 5,2 kilomètres de l'avenue Méridienne à Barcelone[3]. Les couleurs de la manifestation sont le blanc et dix couleurs représentant les dix valeurs fondatrices de la république souhaitée par les participants. Le cortège s'achève au parc de la Ciutadella où est situé le Parlement de Catalogne, pour signifier que les manifestants « remettent leur confiance et leur exigence » à leurs futurs représentants désignés lors des élections du 27 septembre, et l'avenue est divisée en 135 sections qui correspondent aux 135 sièges du Parlement[4].

La Via Lliure est précédée de dix réunions publiques organisées par l'ANC en dix lieux différents à travers le pays pendant chaque semaine de l'été 2015, consacrées à chacune des dix valeurs que doit incarner la future république : l'équilibre des territoires, la solidarité, l'ouverture sur le monde, la diversité, le développement durable, l'égalité, la justice sociale, l'innovation, la démocratie, et l'éducation et la culture[4]. Les préparatifs de la manifestation sont effectués par l'ANC sous la direction de Josep Sabaté, avec l'aide de 2000 bénévoles[5]. Environ 485 000 personnes s'inscrivent pour participer à la Via Lliure, un nombre équivalent aux manifestations des années précédentes[6].

Manifestation[modifier | modifier le code]

La flèche géante est portée à travers la foule sur l'avenue Méridienne.
L'urne géante de la Via Lliure à l'entrée du parc de la Ciutadella.
Un castell sur le parcours de la Via Lliure.

La Via Lliure a lieu le 11 septembre 2015 à Barcelone. Elle rassemble plus d'un million de personnes sur les 5,2 kilomètres de l'avenue Méridienne[7].

L'heure de départ de la manifestation, fixée à 17h 14, rappelle la défense de Barcelone de 1714 commémorée par la fête nationale. Une flèche jaune géante portée par vingt athlètes parcourt l'avenue du nord au sud à travers la foule vêtue de blanc. Elle traverse successivement les dix étapes qui symbolisent, par une couleur différente, les dix valeurs de la république catalane voulue par les participants. A son passage, les manifestants, répartis en 135 sections représentant les 135 sièges du Parlement de Catalogne, soulèvent des flèches colorées visibles depuis le ciel[8].

Étapes de la Via Lliure
Thème Sections Image
1 La démocratie 1-14
Via Lliure 2015 - Trams 1 i 2 - Barcelona - Esdeveniment ja iniciat (2).JPG
2 L'équilibre des territoires 15-28
Via Lliure punter Marta Alberti-arrows.jpg
3 La solidarité 29-41
4 L'ouverture sur le monde 42-53
11S2015 - ViaLliure Meridiana - Oberts al Mon - Tram 50.JPG
5 La diversité 54-63
6 Le développement durable 64-77
7 L'égalité 78-92
8 La justice sociale 93-103
11S2015 - ViaLliure Meridiana - 21316253252.jpg
9 L'innovation 104-120
Punter Via Lliure 2015.480p-arrows.jpg
10 La culture et l'éducation 121-135
Tram 124 al moment de passar el punter gegant.JPG

Le parcours de la Via Lliure s'achève après 45 minutes à l'entrée du parc de la Ciutadella où siège le Parlement de Catalogne. La flèche est déposée devant la tribune, sur laquelle se tient une urne géante contenant 9000 bulletins de vote rappelant la consultation sur l'indépendance de la Catalogne du 9 novembre 2014, tandis que le chœur des jeunes de l'Orfeó Català interprète Venim del Nord, venim del Sud. La manifestation se poursuit par les discours des organisateurs, suivis d'un concert conclu par l'hymne national Els Segadors[9].

La Via Lliure se tient dans une ambiance revendicative, mais aussi festive et familiale. Elle est accompagnée de slogans en faveur de l'indépendance et de nombreuses estelades, les drapeaux indépendantistes catalans[10]. Une soixantaine de colles castelleres, des porteurs de géants et divers musiciens participent à la manifestation[11].

Personnalités présentes[modifier | modifier le code]

Diverses personnalités participent à la Via Lliure[12] :

Discours[modifier | modifier le code]

Les discours des organisateurs de la Via Lliure devant l'entrée du parc de la Ciutadella.

Les discours prononcés à l'occasion de la Via Lliure soulignent le caractère plébiscitaire des élections du 27 septembre 2015. Le nouveau président d'Òmnium Cultural, Quim Torra, déclare : « Contre la peur et les menaces, nous opposons la démocratie. », et le président de l'Assemblée nationale catalane, Jordi Sànchez, affirme : « Nous n'accepterons ni les renoncements ni les fausses pistes, les représentants institutionnels doivent savoir que nous nous tiendrons à leurs côtés lorsque les moments difficiles viendront. » Gabriel Rufián, porte-parole de l'ANC, prononce un discours en espagnol, et Liz Castro (ca), responsable de l'ANC pour l'international, un discours en anglais adressé à la communauté internationale[13].

Jordi Sànchez et Quim Torra sont reçus le soir même au palais de la Généralité par le président Artur Mas, qui déclare : « La rue exerce son influence, mais ce sont les urnes qui décident. »[14].

Analyse[modifier | modifier le code]

Participation[modifier | modifier le code]

La Via Lliure, qui réunit plus d'un million de participants, est un succès pour les partisans de l'indépendance de la Catalogne[7]. Les participants sont 1,4 million selon la Guàrdia Urbana de Barcelona (ca), 2 millions selon les organisateurs et 550 000 selon la délégation du gouvernement espagnol (ca)[15].

Soutiens politiques[modifier | modifier le code]

La manifestation coïncide avec le début de la campagne électorale pour les élections au Parlement de Catalogne de 2015. Les partis politiques nationalistes ont cependant choisi de rester en retrait afin de préserver le caractère transpartisan de l'événement et de ne pas le transformer en tribune électorale. La plupart des membres du gouvernement en exercice et des candidats de Junts pel Sí sont présents à titre personnel. La manifestation donne lieu à une compensation de temps de parole pour les partis opposés à l'indépendance dans les médias audiovisuels publics[16].

Le président de la Généralité et leader indépendantiste Artur Mas n'assiste pas à la Via Lliure pour ne pas apparaître comme un candidat en campagne électorale[17].

La maire de Barcelone Ada Colau apporte son soutien à la manifestation, mais n'y participe pas pour ne pas intervenir dans la campagne électorale[18].

Oppositions[modifier | modifier le code]

Le gouvernement espagnol critique la célébration de la Diada en accusant le président Artur Mas d'instrumentaliser la fête nationale au bénéfice de sa campagne électorale[19].

Les partis politiques unionistes sont absents de la Via Lliure :

Les médias espagnols, notamment la presse unioniste et la télévision publique, présentent une couverture minimale de l'événement, tandis que celui-ci occupe la première page des journaux catalans et qu'il est rapporté par la presse internationale. Les journaux conservateurs La Razón et ABC critiquent « une démonstration de force souverainiste » manipulée par le gouvernement catalan[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « La Diada 2015 aura lieu sur l'avenue Méridienne à Barcelone », L'Indépendant, 11 avril 2015.
  2. (fr) « Catalogne : élections, mode d'emploi », La Tribune, 25 septembre 2015.
  3. (ca) « L'ANC posa la directa cap a la Diada «més decisiva de la història recent» », Nació Digital, 2 juillet 2015.
  4. a et b (ca) « La Meridiana reclamarà Via Lliure en una Diada clau », El Punt Avui, 3 juillet 2015.
  5. (ca) « Via Lliure en fase d'enlairament », El Punt Avui, 11 août 2015.
  6. (es) « 'Via Lliure': la Diada entra en campaña », Público, 10 septembre 2015.
  7. a et b (fr) « Barcelone: plus d’un million de manifestants pour une Catalogne indépendante », RFI, 11 septembre 2015.
  8. (ca) « La Via Lliure culmina el seu recorregut per una Meridiana plena a vessar », El Punt Avui, 11 septembre 2015.
  9. (ca) « Arrenca el punter gegant i s’inicia la Via Lliure a la Meridiana », VilaWeb, 11 septembre 2015.
  10. (ca) « Centenars de milers de persones omplen la Meridiana per la Via Lliure », TV3, 12 septembre 2015.
  11. (ca) « Més de 60 colles castelleres fan l'aleta durant la Via Lliure », TV3, 11 septembre 2015.
  12. (es) « Famosos en la Via Lliure », La Vanguardia, 12 septembre 2015.
  13. (ca) « L'organització de la Via Lliure adverteix que no acceptarà “claudicacions ni falses vies” », Directa, 11 septembre 2015.
  14. (ca) « Mas: "Al carrer s'influeix, però a les urnes es decideix" », TV3, 11 septembre 2015.
  15. (es) « Cientos de miles de personas claman en la Diada por la independencia », Huffington Post, 11 septembre 2015.
  16. (es) « La CCMA compensará a los partidos no soberanistas por la transmisión de la Via Lliure », La Vanguardia, 11 septembre 2015.
  17. (es) « Artur Mas no asistirá a la Via Lliure », La Vanguardia, 11 septembre 2015.
  18. (ca) « Ada Colau finalment no participarà a la Via Lliure de la Diada », Nació Digital, 31 août 2015.
  19. (es) « El Gobierno dice que la Diada se ha convertido en un acto electoral de Mas », El País, 11 septembre 2015.
  20. (es) « Iceta reivindica una Diada que se celebre "con las banderas que cada uno desee" », El Periodico, 11 septembre 2015.
  21. (es) « Ciutadans subraya que hay millones de catalanes que se han quedado en casa durante la Via Lliure », La Vanguardia, 11 septembre 2015.
  22. (es) « Albiol: 'Es la Diada más triste' », El Mundo, 11 septembre 2015.
  23. (fr) « La "diada" catalane : occultée ou encensée par les médias », Le Monde, 12 septembre 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]