Vet'affaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique (mai 2016).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Vêt'Affaires est un groupe français de distribution de prêt à porter à prix discount, né en 1987 dans la région nantaise et disparu en 2016.

Évoluant sur le secteur des grandes surface spécialisée en textile et accessoires, Vêt'Affaires est, durant un temps, un des leader du Hard discount textile en France[réf. nécessaire].

Vêt'Affaires possède encore 90 magasins franchisés en France en 2016[1]

En Juin 2016, aucun repreneur ne s'étant présenté pour reprendre l'entreprise, il est décidé par la justice de placer Vêt'affaires en liquidation judiciaire avec une autorisation de poursuite d'activité pendant 3 mois, le temps de brader les stocks restants dans les magasins.

Les magasins Vêt'affaires ont fermé définitivement leurs portes le 22 Septembre 2016.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1987[modifier | modifier le code]

Remy et Patrice Lesguer ouvrent le premier magasin Vêt'Affaires dans la région nantaise, à Rezé, et créés ainsi un nouveau concept, le hard discount textile. Dans les années qui suivront, les deux frères ouvrent trois nouveau magasins.

1988-2006[modifier | modifier le code]

En 2000, l'enseigne a grandi, forte de son succès et ouvre son 40e magasin. Elle continue de se développer sur tout le territoire français. L'enseigne se structure peu à peu afin de mieux répondre aux besoins de ses collaborateurs terrain et de ses clients. Elle se dote alors d'une centrale d'achat. En 2005 ouvre le 75e magasin sous enseigne Vêt'Affaires.

L'ouverture le dimanche des magasins ouvre une polémique concernant le statut des gérants associés tenus de tenir la caisse ce jour la. On[Qui ?] évoque un "habillage juridique"[2].

2007[modifier | modifier le code]

Forte de son développement, Vêt'Affaires prend un tournant en dévoilant un nouveau logo, ainsi qu'une nouvelle stratégie de communication et de nouvelles lignes de vêtements.

2009[modifier | modifier le code]

Vêt'Affaires lance son nouveau concept de magasin, les couleurs des points de vente passe du rose et jaune (traditionnelles couleurs du discount) au noir et blanc. Vêt'Affaires lance également son site marchand.

2010[modifier | modifier le code]

Le groupe ouvre 21 magasin au nouveau concept.

2011[modifier | modifier le code]

En 2011, Vêt'Affaires possède 140 magasin en France et continue l'agrandissement de son parc de magasins. Le groupe propose également une nouvelle structure à ses collaborateurs : les magasins deviennent franchisés.

2012[modifier | modifier le code]

En 2012, près d'une dizaine de magasins ferment leurs portes. Un nouveau programme d'ouvertures est mis en place et de nombreux magasins déménagent dans des locaux plus modernes et plus grands.

2013[modifier | modifier le code]

Vet'Affaires lance son nouveau concept avec le sloggan « Les marques Ultra Moins chères ». Les grandes marques nationales et mondiales intègrent les magasins. L'enseigne lance également sa Carte Club[3].

2015[modifier | modifier le code]

Vet'Affaires a annoncé avoir obtenu son placement en redressement judiciaire auprès du Tribunal de Commerce de Paris le 23 juillet 2015 La direction du distributeur de prêt-à-porter explique avoir fait le choix de se placer sous la protection de la justice commerciale afin d'engager une restructuration. Confronté à des difficultés récurrentes liées notamment à un marché du 'retail' dégradé en France, Vet'Affaires a perdu le soutien financier d'un établissement bancaire, contraignant l'entreprise à restructurer son bilan. L'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire est assortie d'une période d'observation de six mois.

Le groupe se donnait jusqu'au 5 octobre pour trouver un repreneur. Aucune offre n'a été présentée [4].[5].

En 2015 malgré la fermeture des 25 magasins les plus fragiles, la perte nette atteint 25 M€, toutefois la direction espère pouvoir finaliser le plan[6]

2016[modifier | modifier le code]

30 mai 2016 un des fondateurs Patrice Lesguer sort du capital[7]

1 juin 2016 aucun repreneur ne s'est manifesté auprés du tribunal de commerce[8]

22 juin 2016 la liquidation judiciaire est prononcée avec une poursuite d'activité pour 3 mois[9].[10].[11].[12]

La fermeture de l'ensemble des points de vente est fixée à fin août 2016, le stock existant est vendu avec 50 % de remise en caisse[13], les gérants "majoritaires" des magasins n'auront pas droit aux indemnités de chômage[14].

Concept[modifier | modifier le code]

Les 90 magasins[15] Vêt'Affaires sont présents sur l'ensemble du territoire français, en périphérie des grandes villes ou des villes de plus de 25 000 habitants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hard-discount. Vet'Affaires met la clef sous la porte », sur Ouest France Entreprises,‎ (consulté le 27 juin 2016)
  2. « Vet'Affaires, l'art du déguisement » (consulté le 27 juin 2016)
  3. « Franchise VET'AFFAIRES : entretien avec Jean-Philippe Blasco, directeur réseau », sur www.franchise-magazine.com (consulté le 30 juin 2016)
  4. (fr) « Textile : Vêt'affaires cherche à sauver son modèle low cost », sur lesechos.fr (consulté le 27 octobre 2015)
  5. « Vêt'Affaires échoue à trouver un repreneur - A la une - Franchise Magazine », sur www.franchise-magazine.com (consulté le 30 juin 2016)
  6. « Vet'Affaires, lourdement déficitaire, vise toujours le plan de continuation », sur Boursier.com (consulté le 9 avril 2016)
  7. « Vêt'Affaires: Patrice Lesguer sort du capital. » (consulté le 27 juin 2016)
  8. « Vêt'Affaires échoue à trouver un repreneur - A la une - Franchise Magazine », sur www.franchise-magazine.com (consulté le 27 juin 2016)
  9. « Hard-discount. Vet'Affaires met la clef sous la porte », sur Ouest France Entreprises,‎ (consulté le 27 juin 2016)
  10. « Vet affaires : Patrice Lesguer sort du capital », sur www.tradingsat.com (consulté le 27 juin 2016)
  11. (fr) « Vet’Affaires met la clef sous la porte » (consulté le 28 juin 2016)
  12. « Vêt'Affaires en liquidation judiciaire - A la une - Franchise Magazine », sur www.franchise-magazine.com (consulté le 30 juin 2016)
  13. « Vet'Affaires - La mode ultra moins chère », sur www.vetaffaires.fr (consulté le 12 août 2016)
  14. « Vet'Affaires en liquidation judiciaire » (consulté le 12 août 2016)
  15. « Hard-discount. Vet'Affaires met la clef sous la porte », sur Ouest France Entreprises,‎ (consulté le 27 juin 2016)