Vestas Sailrocket 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la voile ou un voilier
Cet article est une ébauche concernant la voile ou un voilier.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vestas Sailrocket 2
Type Multicoque expérimental
Fonction record de vitesse
Histoire
Architecte Malcolm Barnsley, Chris Hornzee-Jones, George Dadd, Paul Larsen, Wang Feng, Guillaume Thiébault
Chantier naval Vestas R+D, East Cowes Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Fabrication Fibres de carbone sur nid d'abeilles
Lancement 2011
Équipage
Équipage 1
Caractéristiques techniques
Longueur 12,2 m
Maître-bau 12,2 m
Déplacement 275 kg
Appendice Foil
Voilure aile rigide, 22 m2

Le Vestas Sailrocket 2 est un voilier conçu par l'architecte naval britannique Malcolm Barnsley. Il a été construit en 2011 à East Cowes sur l'île de Wight et succède au Sailrocket 1, détruit lors d'un accident spectaculaire en 2008[1].

Barré par l'australien Paul Larsen, il bat le record du monde de vitesse pour un bateau à voile le 24 novembre 2012 en Namibie, avec une vitesse, sur 500 m, de 121,1 km/h[2] (65,45 nœuds), et une pointe à 68,01 nœuds sur une seconde. La distance a été parcourue au large de Walvis Bay, en 14,85 secondes[3]. Le record du mille nautique a également été battu, avec une moyenne de 55,32 nœuds.

Le projet est soutenu financièrement par le fabricant d'éoliennes danois Vestas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vestas Sailrocket : un looping à 50 nœuds ! », sur Voiles et Voiliers.
  2. Le site officiel du WSSRC
  3. Helena Darvelid et Hervé Hillard, « Officiel : Vestas Sailrocket 2 porte le record à 65,45 nœuds ! », sur Voiles et Voiliers.com,‎ (consulté le 7 décembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]