Vescera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vescera
Image illustrative de l’article Vescera
Oasis, à Vescera (1910).
Localisation
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Wilaya de Biskra

Vescera, aussi connue sous le nom d'Ad Piscinam, est un ancien siège titulaire, et colonie romaine, en Afrique romaine.

Elle a été localisée près de Biskra, en Algérie. Elle reste un siège titulaire de l'Église catholique romaine, dans la province de Numidie[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers l'an 200, peu après l'arrivée des Romains, la ville est fondée sous l'empereur Septime Sévère, et fait partie de la province de Numidie. Son nom a apparemment été expurgé par les Romains, en Ad Piscīnam ("à la piscīna"), impliquant la présence d'importants travaux hydrauliques. Elle est le siège d'un évêché. Au ive siècle, elle est l'un des principaux centres du schisme donatiste.

À la fin du viie siècle, la ville tombe au main des armées musulmanes. Un nombre significatif de ses habitants dans la zone descendent des Hilaliens, tribu arabe bédouine installée au xie siècle, d'autres sont majoritairement Chaouis[2].

Diocèse[modifier | modifier le code]

Trois évêques sont connus ve siècle :

Au xxe siècle, l'évêché a été officiellement rétabli en tant que siège titulaire et trois évêques sont connus :

  • Louis-Georges-Firmin Demol, (nommé le 27 janvier 1936 - 2 juillet 1969)[4]
  • José Gustavo Angel Ramirez, (nommé le 19 juin 1989 - 23 février 2013)[5]
  • John Bosco Chang Shin-Ho (nommé le 31 mai 2016 -)[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Titular Episcopal See of Vescera », Vescera,‎ (lire en ligne)
  2. R L APS, « Dans l'attente de la valorisation des «balcons» d'Ahchane », djazairess,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Serge Lancel, Saint Augustine, Hymns Ancient and Modern Ltd,
  4. (en) Revue des Ordinations Épiscopales, 1936 (no 49)
  5. (en) Le Petit Episcopologe, 119 (no 10.665)
  6. (en) David M. Cheney, « Vescera (Titular See) », sur www.catholic-hierarchy.org (consulté le 18 janvier 2018)