Verre filé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le verre filé est un matériau obtenu en exploitant la ductilité du verre à haute température et présentant une grande longueur pour peu de matière. Selon le degré d'étirement du verre, différents diamètres de fil sont obtenus, ce qui permet des usages divers : par exemple, aux plus grands étirements, le verre filé peut être assez fin et souple pour subir un tissage[1].

Le verre peut être partiellement et artistiquement filé pour créer des figurines élégantes et autres bibelots : par exemple, dans le façonnage d'une miniature de cerf, surtout de sa ramure, le fileur de verre exploite largement la possibilité du verre filé. En fin du XIXe siècle, en France, les fêtes de village pouvaient comporter des ateliers de fileurs de verre appelés filature de verre [2].

La réalisation artisanale de tubes de verre fait appel à des opérations proches de celles du verre filé, un soufflage simultané étant nécessaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le principe d'étoffe de verre filé aurait été entrevu par Réaumur selon le Journal des connaissances utiles, mars 1896.
  2. « La Verrerie usuelle » dans le Journal des connaissances utiles, mars 1896, article de trois pages et trois illustrations.

Voir aussi[modifier | modifier le code]