Verre cellulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le verre cellulaire est un type de verre produit à partir des matériaux usuels utilisés pour le verre (sables fondus) auxquels on ajoute 0,15 % de poudre de carbone[1].

Le sable est fondu à 1 000 °C avant d'y ajouter le carbone[1].

Le verre cellulaire est utilisé comme matériau isolant thermique dans les constructions et bâtiments[2] et possède la plupart des propriétés usuelles des verres : résistance à l'eau et au feu, d'où son attractivité pour l'édification d'un bâtiment, stabilité et résistance à la compression. Cependant comme tout verre, il reste un matériau fragile qui accroît les contraintes de manipulation lors de la construction[3].

On retrouve des panneaux composés de ce matériau soit sous forme d'une mousse expansée inorganique de verre cellulaire, soit sous forme de granules inclus dans des panneaux de polyuréthane[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]