Vernines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vernines
L'église.
L'église.
Blason de Vernines
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Clermont-Ferrand
Canton Orcines
Intercommunalité Communauté de communes de Rochefort-Montagne
Maire
Mandat
Martine Bony
2014-2020
Code postal 63210
Code commune 63451
Démographie
Population
municipale
381 hab. (2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 13″ N 2° 52′ 44″ E / 45.6703, 2.878945° 40′ 13″ Nord 2° 52′ 44″ Est / 45.6703, 2.8789
Altitude Min. 851 m – Max. 1 242 m
Superficie 17,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Vernines

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Vernines

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vernines

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vernines

Vernines est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne.

Ses habitants sont appelés les Verninois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle fait partie du Parc naturel régional des volcans d'Auvergne.

Jusqu'en mars 2015, la commune faisait partie du canton de Rochefort-Montagne ; à la suite du redécoupage des cantons du département, la commune est rattachée au canton d'Orcines[1].

Les lieux-dits de Vernines sont :

  • Bessat
  • Fontsalive
  • La Pointésie
  • Les Combes (situé sur la route entre le Bourg & Bessat)
  • Neuville
  • Ribeyre

Certains lieux de la commune, n'ayant pas l'appellation de lieux-dits, portent également des noms. Il s'agit de :

  • Chevalard, entre le Bourg & Fontsalive
  • La Maronnie
  • Le Moulin de Neuville

Cette commune est enclavée entre les communes suivantes :

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Aux élections départementales de 2015, le binôme Martine Bony - Jean-Marc Boyer (Union de la droite) a recueilli 72,96 % (143 voix sur 196 exprimés). Ce binôme est élu dans le canton d'Orcines[2]. Le taux de participation est de 69,36 % (206 votants pour 297 inscrits)[3].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Toutes les données ne sont pas connues à ce jour, celles présentées dans cette section, sont tirées en partie des archives départementales (accès au site).

Avant 1849, les communes de Vernines et Aurières ne formait qu'une seule et même commune.

Liste des maires successifs (Vernines et Aurières alors réunies)
Période Identité Étiquette Qualité
1er janvier 1793 21 septembre 1793 Gilbert Blanchot   Membre du conseil
1er vend. an II
(22/09/1793)
an II
(1793-1794)
Gilbert Blanchot   Officier public
an II
(1793-1794)
11 nivôse an III
(31/12/1794)
Alexis Fournier   Officier public
12 nivôse an III
(01/01/1795)
6e jour C. an III
(22/09/1795)
Jean Lassalas & Antoine Blanchot   notables élus = « adjoint » (!)
1er vend. an IV
(23/09/1795)
5e jour C. an IV
(21/09/1796)
Jean Lassalas & Antoine Blanchot   Membres du conseil
1er vend. an V
(22/09/1796)
5e jour C. an V
(21/09/1797)
Jean Lassalas & ???   Membre du conseil
1er vend. an VI
(22/09/1797)
30 therm. an VIII
(18/08/1800)
Alexis Fournier   Agent municipal faisant office de maire
1er fructidor an VIII
(19/08/1800)
an X
(1802)
Michel Hugon    
an X
(1802)
10 nivôse an XIV
(31/12/1805)
Jean Lassalas    
1er janvier 1806 1808 Jean Lassalas    
1808 1815 Pierre Antoine Chaudezon    
1815 1815 Antoine Louis Jean Juillard    
1815 1815 Pierre Antoine Chaudezon    
1815 1816 Antoine Louis Jean Juillard    
1816 1831 Pas d'information
Jacques Mignot (1775-1850)
(adjoint depuis an X (1801) !!!)
   
1831 1848 Jacques Mignot (1775-1850)    
1848   Guillaume Chardon    
Liste des maires de Vernines depuis 1849
Période Identité Étiquette Qualité
  1863 Guillaume Chardon    
1863 1870 Jean Baptiste Dauphin    
1870 14 mai 1871 Jean-Louis Antoine Batifaud    
14 mai 1871 1872 Julien Sidoine Chaudezon    
1872 1876 Jean-Louis Antoine Batifaud    
1876 1888 Antonin Mory    
1889 1890 Pas d'information    
1891 1893 Vincent Gleyvod    
1893 1896 Jean Pailloncy    
1896 1900 François Lassalas    
1900 1901 Vincent Gleyvod    
1901 1908 Jacques Grivel    
1908 1914 Jean Coudert (1842-14/10/1914)    
1947 1995 Francisque Crouzeix    
1995 1999 Maxime Coudert (1944-07/1999)    
         
1999 en cours
(au 23 juin 2014)
Mme Martine Bony[4]   Conseillère départementale du canton d'Orcines (depuis 2015)[Note 1]

Légende :

  • vend. = vendémiaire
  • therm. = thermidor
  • jour C. = jour complémentaire

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 381 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 309 1 119 1 372 1 436 1 319 1 324 1 272 1 283 1 318
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 216 1 186 1 213 709 695 677 683 685 690
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
657 602 613 583 556 537 506 450 452
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
437 394 349 332 326 320 362 369 359
2012 - - - - - - - -
381 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Les listes des registres d'état civil sont disponibles sur le site des archives départementales.

Anecdote(s)[modifier | modifier le code]

Notons que ce village a connu un été 1969 mouvementé placé sous le signe du cinéma, grâce au tournage du film "le petit bougnat" avec Isabelle Adjani.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Binôme avec Jean-Marc Boyer, élu au premier tour lors des élections départementales de 2015[2].
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme
  2. a et b « PUY DE DOME (63) - canton de Orcines (23). Résultats du canton au 1er tour », sur le site Élections du ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015).
  3. « PUY DE DOME (63) - canton de Orcines. commune de Vernines. Résultats de la commune au 1er tour », sur le site Élections du ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015).
  4. Liste des maires 2014, site de la préfecture du Puy-de-Dôme (consulté le 23 juin 2014).
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2012.