Vernie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vernie
Vernie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Sillé-le-Guillaume
Intercommunalité communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles
Maire
Mandat
Jean-Marc Ragot
2014-2020
Code postal 72170
Code commune 72370
Démographie
Gentilé Vernissois
Population
municipale
345 hab. (2015 en diminution de 0,86 % par rapport à 2010)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 11′ 00″ nord, 0° 01′ 15″ est
Altitude Min. 65 m
Max. 157 m
Superficie 9,90 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Vernie

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Vernie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vernie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vernie

Vernie est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 345 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Vernie[1]
Pezé-le-Robert Ségrie Ségrie
Crissé Vernie[1] Assé-le-Riboul
Neuvillalais Neuvillalais Mézières-sous-Lavardin

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes rem quae dicitur Vernigo en 732, de Verneia en 1067 et 1081, de Vernia et de Verneia vers 1100 et Vernie en 1314[2]. Le toponyme est issu de l'ancien français verne, « aulne »[2], issu lui-même du gaulois *verno[3].

Le gentilé est Vernissois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les seigneuries de Vernie la Motte et Vernie le Moutier sont réunies en 1510 par Charles Perrot. À la mort de son fils, Christophe Perrot, en 1565, Jean de la Ferrière en hérite. À la mort de ce dernier en 1590, la famille de Froulay hérite à son tour de la baronnie de Vernie. Les barons de Vernie et d'Ambrières, comtes de Tessé, marquis de Lavardin, vicomtes de Beaumont et Fresnay, feront du château de Vernie leur résidence principale, jusqu'à la Révolution.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2001 Marcel Nolière    
mars 2001 mars 2005 Chantal Beslin SE Exploitante agricole
mars 2005 mars 2014 Auguste Lebouil SE Retraité
mars 2014[4] en cours Jean-Marc Ragot SE Gérant d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2015, la commune comptait 345 habitants[Note 2], en diminution de 0,86 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Vernie a compté jusqu'à 892 habitants en 1836.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
746625839840863892854856813
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
741760735709718613604574614
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
600582584533496483492498466
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
435427379299279285329335352
2015 - - - - - - - -
345--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • 2000 Pattes est l'association des parents d'élèves du Sivos de la Longueve dont le but est de récolter des fonds pour financer l'achat de matériel scolaire ou/et l'organisation de sorties péri-scolaires pour les trois écoles du Sivos. Les recettes sont intégralement reversées aux trois écoles. Chaque année elle organise diverses manifestations dans les trois communes. Le clou de l'année se termine par la kermesse organisée avec le concours des instituteurs et des parents d'élèves bénévoles marquant ainsi la fin de l'année scolaire.
  • Graine d'Idée est une association du Sivos de la Longuève (Neuvillalais, Mézières-sous-Labardin et Vernie) ayant pour but de favoriser les échanges entre les habitants du Sivos par le biais de manifestations culturelles ou sportives. Elle organise, par exemple, la Brocante Verte de Neuvillalais en mars dont le thème est la Nature et le Jardinage et dont les bénéfices sont versés aux écoles des trois communes. Cette manifestation a attiré plus de 400 visiteurs en 2009. Un projet de marché de Noël est également à l'étude.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Paul Scarron (1610-1660), écrivain, a résidé au château de Vernie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 274
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. « Les maires élus suite aux élections municipales de mars 2014 », sur le site de la Préfecture de la Sarthe (consulté le 13 avril 2014).
  5. « Vernie (72170) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 juillet 2015)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Château », notice no PA00109985, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Les personnages célèbres », sur ot-beaumont.com, Office de tourisme de Beaumont-sur-Sarthe et du Pays belmontais (consulté le 16 juillet 2015)
  12. « Fonts baptismaux », notice no PM72001050, base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :