Vern Mikkelsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mikkelsen.
Vern Mikkelsen Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Arild Verner Agerskov Mikkelsen
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Fresno, Californie
Date de décès (à 85 ans)
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 104 kg (229 lb)
Situation en club
Numéro 19
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
1945-1949 Hamline University
Draft NBA
Année 1949
Position territorial pick[1]
Franchise Minneapolis Lakers
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1949-1950
1950-1951
1951-1952
1952-1953
1953-1954
1954-1955
1955-1956
1956-1957
1957-1958
1958-1959
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
Minneapolis Lakers
11,6
14,1
15,3
15,0
11,1
18,7
13,4
13,7
17,3
13,8
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1995

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Arild Verner Agerskov "Vern" Mikkelsen (né le 21 octobre 1928 à Fresno, Californie, et mort le 21 novembre 2013[2]) est un joueur professionnel américain de basket-ball. Il est connu comme étant le premier ailier-fort de NBA des années 1950 et était réputé pour sa défense tenace et son sens du rebond.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikkelsen intégra l'Université Hamline à St. Paul, Minnesota. Lors de son année senior à Hamline, Mikkelsen fut élu « All American » en 1949. Il sera diplômé d'un Master en psychologie à l'Université du Minnesota.

Mikkelsen fut intronisé au Basketball Hall of Fame en 1995 en compagnie de son entraîneur des Lakers John Kundla.

En 2006, Mikkelsen a publié une biographie sur sa vie écrite par John Egan intitulée, The Vern Mikkelsen Story (Amazon, Barnes & Noble).

Mikkelsen faisait équipe avec George Mikan et Jim Pollard pour les Minneapolis Lakers, formant l'une des meilleures lignes d'ailierdans l'histoire du basket-ball. Les Lakers remportèrent cinq titres NBA entre 1949 et 1954, mais lui n'en remporta que quatre ayant été drafté en 1949[3]. Mikkelsen joua dans six NBA All-Star Game et fut nommé dans la All-NBA Second Team à quatre reprises dans sa carrière[3].

Mikkelsen mit fin à sa carrière après dix saisons en NBA en 1959. Il est considéré comme un des hommes de fer de la NBA jouant 798 matches sur 800 possibles. Il termina sa carrière avec plus de 10 000 points inscrits et fut leader de la NBA au nombre de fautes personnelles commises durant trois saisons consécutives[3], détenant toujours le peu glorieux titre de leader au nombre de disqualifications en carrière avec 127.

Mikkelsen fut entraîneur et manager général des Minnesota Pipers en American Basketball Association[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le repêchage « géographique », ou Territorial Pick, en vigueur de 1950 à 1965, permet à une franchise de retenir un joueur formé à proximité de l'implantation de l'équipe professionnelle.
  2. [1]
  3. a, b et c (en) « Vern Mikkelsen », sur basketball-reference.com (consulté le 12 juin 2011)
  4. (en) « Remember the ABA: Pittsburgh/Minnesota Pipers », sur remembertheaba.com (consulté le 11 juin 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]