Vergranne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vergranne
Vergranne
Mairie de Vergranne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Canton Baume-les-Dames
Intercommunalité Communauté de communes du Doubs Baumois
Maire
Mandat
Didier Cuenot
2014-2020
Code postal 25110
Code commune 25602
Démographie
Population
municipale
107 hab. (2015 en diminution de 2,73 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 35″ nord, 6° 23′ 29″ est
Altitude Min. 413 m
Max. 462 m
Superficie 5,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte administrative du Doubs
City locator 14.svg
Vergranne

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 14.svg
Vergranne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vergranne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vergranne

Vergranne est une commune française située dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Vergranne en 1289 ; Vergrainnes en 1424 ; Vergrannes en 1535 ; Vaulgrannes en 1540 ; Vegraines en 1580 ; Vergranne depuis 1671[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Mésandans Viéthorey Rose des vents
Rillans N
O    Vergranne    E
S
Verne Autechaux Voillans

Histoire[modifier | modifier le code]

On a mis au jour dans une carrière voisine de la commune une dent humaine d'un enfant, découverte assez extraordinaire étant donné l'âge du gisement (- 400 000 ans) qui fait maintenant référence dans cet étage du quaternaire en Europe. Ce qui est confirmé pour toutes les autres formes de macro et microfaune découvertes sous ce gisement (rhinocéros laineux, ours, cheval, loup...). C'est donc à ce jour la plus vieille trace de l'homme en France.

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Jean-Claude Faure    
mars 2008 2014 Jean-Claude Marc[2]    
mars 2014 en cours Didier Cuenot SE Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2015, la commune comptait 107 habitants[Note 1], en diminution de 2,73 % par rapport à 2010 (Doubs : +1,74 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
158179182196205217204179196
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
175162156147161152145124135
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
140126108888796789080
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
808260717798113110107
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Oratoire
  • Oratoire - Datant du XVIIIe siècle, il est composé d'un pignon couronné d'un clocheton surmonté d'une boule et d'une croix. Dans l'épaisseur du massif est évidée une niche cintrée, fermée d'une grille en fer forgé protégeant une statue de la Vierge. Au-dessus est sculpté un écusson entouré de lambrequins : une aigle éployée, mise en bande, avec les lettres C.F.B. (Claude-François Besançon) et la date 1777[1].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles de Wikipédia[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

http://www.routedescommunes.com/departement-25-commune-562.html

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean COURTIEU, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 6, BESANÇON, CÊTRE,
  2. Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires (doc pdf)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.