Vergeure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les vergeures sont les lignes claires horizontales visibles par transparence sur cette page de frontispice de l'Histoire Naturelle des Animaux de Georges Cuvier.

On appelle vergeure (prononcer [vɛrʒyr]) chacun des fils de laiton, très serrés et parallèles, dont l'ensemble constitue une sorte de toile métallique destinée à retenir la pâte dans la fabrication du papier à la main. Le terme désigne également la marque laissée par ces fils.

Le papier vergé est un papier où de telles marques sont visibles.

Orthographe[modifier | modifier le code]

Vergeure doit être prononcé « verjure ». Le Rapport de 1990 sur les rectifications orthographiques (voir § III.5) préconise d'écrire vergeüre avec un tréma pour éviter la prononciation erronée « verjeure ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dictionnaires[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :