Vereinigte Flugtechnische Werke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VFW.
Vereinigte Flugtechnische Werke

Création et Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Gesellschaft mit beschränkter Haftung (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social BrêmeVoir et modifier les données sur Wikidata

Vereinigte Flugtechnische Werke (VFW) était une société de construction aéronautique située à Brême en Allemagne, sur l'emplacement des anciennes usines Focke-Wulf. Elle était née en 1963 de la fusion des usines Weser Flugzeugbau et des successeurs de Focke-Wulf.

À partir du moment où l'Allemagne fut de nouveau autorisée à construire des avions, 10 ans après la chute du Troisième Reich, elle construisit le Noratlas sous licence. Après quelques années de partenariat avec Fokker (de 1969 à 1980) au cours desquelles fut entre autres construit le VFW 614, elle s'en sépara et fusionna en 1980 avec Messerschmitt-Bölkow-Blohm (MBB).

Elle développa un prototype de chasseur polyvalent à réaction à décollage et atterrissage vertical VAK 191 B et construisit plusieurs types d'avions légers (RF-4, RF-5 B Sperber, RF-6). Elle participa également aux programmes Nord 2501 Noratlas (construction sous licence des exemplaires destinées à l'Allemagne), C-160 Transall, Panavia Tornado et Airbus. Elle abritait aussi la société ERNO.

Elle est aujourd'hui intégrée dans EADS.

Production[modifier | modifier le code]