Verdi. Biographie critique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Verdi. Biographie critique est une biographie de Giuseppe Verdi publiée en 1912 par Camille Bellaigue.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1886, Arthur Pougin publie Verdi : histoire anecdotique de sa vie et de ses œuvres, première biographie en français du compositeur italien d'opéras de la période romantique Giuseppe Verdi. « Fidèle ami français de Verdi[1] », le critique musical et musicographe Camille Bellaigue consacre de nombreux écrits au compositeur. En 1912 il publie la première biographie en français éditée après la mort du musicien : Verdi. Biographie critique, qu'il dédie à son autre grand ami Arrigo Boito « En souvenir du maître [qu'ils ont] aimé »[2]. Dans une lettre qu'il lui adresse quelques années après la mort de Verdi, Boito met cependant en garde l'auteur, catholique convaincu : « Dans le sens idéal, moral, social, c'était un grand chrétien, mais il faut bien se garder de le présenter comme un catholique au sens politique et strictement théologique du mot : rien ne serait plus contraire à la vérité. »[3]. Porté par son idée morale de la mélodie[4], Bellaigue s'attache à faire ressortir dans l'œuvre de Verdi ce qu'il appelle la « mélodie enveloppée »[1].

Structure[modifier | modifier le code]

  • I. La jeunesse. — Les premières œuvres, d'Oberto à Luisa Miller
  • II. La trilogie populaire : Rigoletto, le Trovatore et la Traviata
  • III. L'évolution : Don Carlos, Aida. — Le Requiem et la musique religieuse
  • IV. Les deux chefs-d'œuvre : Otello et Falstaff . — Conclusions

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Massimo Mila (it), Verdi, Milan, Rizzoli, 2000, 819 p. (ISBN 88-17-86535-4) notice BNF (lire en ligne)
  2. Verdi par Camille Bellaigue. Biographie critique, Paris, Henri Laurens, collection « Les musiciens célèbres », 1912, notice BNF (lire en ligne)
  3. Mary Jane Phillips-Matz, Giuseppe Verdi, Paris, Fayard, 1996, p. 705
  4. Joël-Marie Fauquet, « Camille Bellaigue », in Joël-Marie Fauquet (dir.), Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Paris, Fayard, 2003, 1406 p. (ISBN 2-213-59316-7) notice BNF (présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]