Verbe ergatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En linguistique, un verbe ergatif est un verbe qui peut être transitif ou intransitif, et dont le sujet quand il est intransitif correspond à son complément d’objet direct quand il est transitif.

En français[modifier | modifier le code]

En français, beaucoup de verbes peuvent être utilisés de manière intransitive sans que cela change le rôle du sujet : par exemple, la seule différence entre « Il mange de la soupe » et « Il mange », c’est qu’on ne précise pas ce qui est mangé dans le deuxième cas. Avec les verbes ergatifs, en revanche, le rôle du sujet change : dans « Il brûle du bois » et « Le bois brûle », c’est toujours le bois qui est brûlé, bien qu’il soit objet dans la première phrase et sujet dans la deuxième.

Le français possède un certain nombre de verbes ergatifs, par exemple : tourner, fondre, frire, crever, casser, bouger, guérir, cuire, ouvrir, fermer…

Dans certains cas, pour obtenir le sens intransitif, on peut utiliser le verbe de manière transitive avec un pronom réfléchi, selon la situation :

  • J’ouvre la porte (transitif).
  • La porte s’ouvre (réfléchi).
  • Le parc ouvre (intransitif).

Avec d’autres verbes, pour obtenir le sens transitif, on peut utiliser une tournure causative :

  • Les pâtes cuisent.
  • Je cuis des pâtes.
  • Je fais cuire des pâtes.

En anglais[modifier | modifier le code]

L’anglais aussi possède des verbes ergatifs qui fonctionnent de la même manière qu’en français.

  • He turns his head. Il tourne la tête.
  • His head turns. Sa tête tourne.

Cependant, certains verbes qui sont ergatifs en anglais ne le sont pas en français : c’est le cas par exemple de walk (« marcher/promener »), fly (« voler/faire voler »), form (« former/se former »), etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]