Vera Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moore.
Vera Moore
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Vera Moore (née à Dunedin Nouvelle-Zélande en 1896 - 1997) est une pianiste originaire de Nouvelle-Zélande[1] , mais dont une partie de la vie se déroula en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Dunedin Nouvelle-Zélande d'un père Herbert Moore organiste et professeur de piano. Son frère George Frederick Moore a été professeur de piano à la Royal Academy à Londres. Élève de Leonard Borwick, lui-même disciple de Clara Schumann, elle acquit une réputation internationale dans les années 1920-1930, notamment par ses interprétations de Frédéric Chopin et de Claude Debussy.

Après la seconde guerre mondiale, elle s'est retirée à Jouy-en-Josas, où elle a donné des cours de piano. Elle compte parmi ses élèves Pierre-Alain Volondat, lauréat en 1983 du premier prix du Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique.

Vera Moore a été la compagne du sculpteur Constantin Brâncuși, dont elle a eu un fils : John Moore.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Selon un document administratif établi pendant la Seconde Guerre mondiale reproduit par Christophe Baillat (p. 32) "Madame Vera Josephine Moore [est] née le 15 août 1896 à Dunedin, Nouvelle-Zélande".

Sources principales[modifier | modifier le code]