Vera Maretskaïa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vera Maretskaïa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activité
Conjoint
Iouri Zavadski (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Prix Staline ()
Prix Staline ()
Prix Staline ()
Prix Staline ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Liste détaillée
Médaille de Vétéran du Travail (en)
Médaille pour la Défense de Moscou
Jubilee Medal "In Commemoration of the 100th Anniversary of the Birth of Vladimir Ilyich Lenin" (en)
Médaille du 30e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne
Médaille du 800e anniversaire de Moscou (en)
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique (en)
Artiste d'honneur de la RSFSR (d) ()
Ordre de l'Insigne d'honneur ()
Prix Staline (, , et )
Artiste du peuple de la RSFSR (en) ()
Ordre du Drapeau rouge du Travail (, et )
Artiste du peuple de l'URSS ()
Ordre de Lénine ( et )
Héros du travail socialiste ()
Médaille « marteau et faucille » (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Vera Petrovna Maretskaïa (en russe : Вера Петровна Марецкая), née le à Barvikha (Moscou - Empire russe) et morte le (à 72 ans) dans la même ville, est une actrice soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vera Maretskaïa étudie à l'École de théâtre Vakhtangov, dont elle sort diplômée en tant qu'actrice en 1924 et est incorporée dans la troupe du Théâtre-Studio dirigée par Yuri Zavadsky qu'elle épouse rapidement et avec qui elle a un fils. Le mariage est bref, mais ils restent partenaires sur scène. En 1925, elle fait ses débuts au cinéma en 1925 dans Le Tailleur de Torjok (Zakroischik est Torzhka). Elle jouera dans une quinzaine de films muets.

En 1937, ses deux frères, Dmitri et Gregori, des journalistes opposants politiques de Nikolaï Boukharine, sont exécutés par balle lors des purges de la Grande Terreur sous la dictature de Joseph Staline. Maretskaïa perd son second mari, un jeune acteur nommé Georgi Troitsky, tué au combat en 1941 lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle adopte les enfants de ses frères exécutés, soutenue par Yuri Zavadskia qu'elle élève avec ses deux enfants.

En 1940, elle est l'un des visages emblématiques des films de propagande soviétiques. Elle connait la gloire en 1940 après son rôle dans Member of the Government (Chlen Pravitelsvta) d'Alexandre Zarkhi et Iossif Kheifitz et pour ce rôle, elle reçoit le Prix Staline. Le Théâtre-Studio de Zavadsky fusionne avec le Théâtre Mossovet en 1940 et Maretskaïa devient membre permanent de ce dernier. En plus de Zavadsky, elle a comme partenaires de scène des acteurs tels que Faina Ranevskaya, Lioubov Orlova, Nikolai Mordvinov, Ossip Abdulov, Rostislav Pliatt ou Gueorgui Jjionov.

Maretskaïa avait un talent culinaire légendaire, ce qui lui a permis d'accueillir chez elle l'acteur français et fin gastronome Jean Marais.

Vera Maretskaïa souffre d'un cancer du sein lors des dix dernières années de sa vie, suivi d'un cancer du cerveau. Elle continue cependant sa carrière d'actrice sur Radio Moscou où elle crée des spectacles radio populaires basés comme ses adaptations de Femme sans amour et L'Art de vivre de l'écrivain français André Maurois. En 1976, Maretskaïa est Héros du travail socialiste. Elle reçoit quatre fois le prix Staline (en 1942, 1946, 1948 et 1951) et est Artiste du peuple de l'URSS en 1949. Maretskaïa meurt le 17 août 1978 et est inhumée au cimetière Novodievitchi à Moscou.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]