Vente des peintures du musée de l'Ermitage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’URSS image illustrant la peinture
Cet article est une ébauche concernant l’URSS et la peinture.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L’Annonciation de Jan van Eyck (1434) a été acheté pour le musée de l'Ermitage par l'Empereur Nicolas Ier de Russie en 1850. L'œuvre a été ensuite vendue à Andrew Mellon en juin 1930.

La vente de peintures du musée de l'Ermitage, réalisée par les Soviétiques en 1930 et 1931 pour financer le plan quinquennal, a entraîné le départ de plusieurs chefs-d'œuvre de la collection du musée de l'Ermitage — alors musée d'État — de Leningrad vers des musées occidentaux. Plusieurs de ces peintures étaient dans cette collection depuis la création par l'impératrice Catherine II de Russie. Près de 250 peintures ont été vendues, y compris des chefs-d'œuvre de Jan van Eyck, Titien, Rembrandt, Pierre Paul Rubens ou Raphaël.

Andrew Mellon a fait don au Gouvernement des États-Unis en 1937 de 21 tableaux acquis auprès du musée de l'Ermitage. Ils sont devenus le cœur de la National Gallery of Art de Washington DC.