Ventadour (train)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 27 octobre 2015 à 19:00 et modifiée en dernier par Père Igor (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Le Ventadour en gare de Laqueuille, en juin 2014.

Le Ventadour est le nom d'un train rapide reliant historiquement Bordeaux à Clermont-Ferrand. Sous le numéro 4492 dans le sens Bordeaux - Clermont-Ferrand et 4495 dans le sens Clermont-Ferrand - Bordeaux.

Ce nom provient du château de Ventadour près duquel (plusieurs kilomètres) passe ce train.

Géographie

La ligne parcourt la vallée de la Corrèze, les contreforts du Massif central puis dès le départ de la gare du Tulle, elle attaque le Massif Central par une rampe de 30 ‰ jusqu'en 2014, date de la fermeture de la portion Eygurande - Laqueuille.

Historique

Le Ventadour a circulé, jusqu'en 2004, de Bordeaux à Lyon et même, les vendredis, de Bordeaux à Grenoble en liaison directe avec une rame de voitures Corail tractée par des locomotives CC 72000 du dépôt de Vénissieux (puis du dépôt de Nevers).

Le , la locomotive diesel CC 72059 (série CC 72000) tracte le train 4490 Le Ventadour Bordeaux - Grenoble via Clermont-Ferrand et Lyon.

La desserte à l'est d'Ussel a cessé à partir du 6 juillet 2014 en raison de la fermeture du tronçon entre Eygurande - Merlines et Laqueuille, faute d'entretien, ce qui a pour conséquence la suspension de l'exploitation également entre Ussel et Eygurande - Merlines. Depuis cette date, les trains Intercités et TER Auvergne qui circulaient entre Clermont-Ferrand et Ussel sont remplacés par des autocars.

Gares desservies

Les gares desservies sont :

Fréquence

Il subsistait en 2006 un train direct entre Lyon et Bordeaux par Brive, le vendredi et le dimanche, formé d'une rame de voitures Corail tractée par des locomotives de la série BB 67400.

En 2014, il ne reste qu'une circulations hebdomadaire :

  • Bordeaux-Ussel : aller-retour en rame Corail sous le numéro 4490 à l'aller et 4591 au retour en Intercités. Une correspondance en car TER permet de rejoindre Clermont-Ferrand, puis un train TER effectue le trajet jusqu'à Lyon.

Il existait, jusqu'en 2012, un train Intercités quotidien Bordeaux-Lyon via Montluçon à intérêt national, assuré par du matériel X 72500 loué par les régions.

En ce qui concerne la fréquentation du train, elle est de plus en plus faible chaque année.[réf. nécessaire]

Notes et références