Vendémiaire (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vendémiaire (homonymie).
Vendémiaire
Image illustrative de l'article Vendémiaire (frégate)
Le Vendemiaire en mer de Chine méridionale en 2016.
Type Frégate, classe Floréal
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Chantier naval Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire, France
Commandé 17 janvier 1992
Lancement 23 aout 1992
Armé 21 octobre 1993
Statut En service
Équipage
Équipage 86 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 93,51 m
Maître-bau 13,99 m
Tirant d'eau 4,29 m
Tirant d'air 33,40 m
Déplacement 2 600 tonnes
Port en lourd 2 950 tonnes
Propulsion 4 diesels SEMT Pielstick 6-PA6-L280, 2 hélices
Puissance 6 500 kW
Vitesse 20 nœuds (37,04 km/h)
Caractéristiques militaires
Rayon d'action 10 000 milles à 15 nœuds (18 520 km à 27,78 km/h)
Aéronefs 1 hélicoptère Alouette III
Carrière
Port d'attache Nouméa
Indicatif F734

Le Vendémiaire (numéro de coque F.734) est une frégate française de la classe Floréal.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Armement[modifier | modifier le code]

Électronique[modifier | modifier le code]

  • 1 radar de veille combiné Thomson CSF Mars (DRBV.21A)
  • 2 radars de navigation Racal Decca 1229 (DRBN.34A)
  • 1 contrôle d'armes CSEE Najir
  • 1 système Syracuse 2
  • 1 (1*10) lance leurres CSEE Dagaie Mk.2
  • 1 détecteur radar Thomson CSF ARBR.17

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

En mars 2015, la frégate part au Vanuatu aider les habitants sinistrés par le cyclone Pam[1]. En juin 2015, la frégate réaffirme la souveraineté de la France sur l'île Matthew et l'île Hunter[2].

Le 24 juillet 2017, le Vendémiaire intercepte une cargaison de 1,4 tonne de cocaïne – un record pour la région – qui se trouvait à bord d'un voilier croisant au large des îles Tonga, dans le Pacifique sud, en provenance du canal de Panama à destination de l'Australie. Le navire arraisonné battait le pavillon de Gibraltar et son équipage, de quatre personnes, était de nationalité lituanienne et lettonne[3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]