Vendée militaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Vendée militaire est le terme utilisé pour désigner le territoire insurgé lors de la guerre de Vendée.

Le territoire de la Vendée militaire comporte 735 communes, peuplées au début de la guerre de 755 000 habitants.

Répartie entre les anciennes provinces du Poitou, de l’Anjou et de la Bretagne, débordant donc largement des limites du département de la Vendée, elle comprenait également le sud de la Loire-Inférieure, le sud-ouest du Maine-et-Loire (région des Mauges) et le nord-ouest des Deux-Sèvres. Elle était en outre limitée par les places fortes républicaines : Nantes, Angers, Saumur, Thouars, Parthenay, Luçon, Fontenay-le-Comte et Les Sables-d'Olonne.

Association[modifier | modifier le code]

Une association portant ce nom étudie le souvenir des guerres de Vendée et perpétue le souvenir de cette épopée.