Venanzio Rauzzini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un chanteur image illustrant italien image illustrant un compositeur
image illustrant italien image illustrant l’opéra ou l’opérette
Cet article est une ébauche concernant un chanteur italien, un compositeur italien et l’opéra ou l’opérette.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Venanzio Rauzzini.
Portrait en pointillé par Robert Hancock.

Venanzio Rauzzini, né le à Camerino[1] dans l'actuelle province de Macerata (dans la région des Marches, alors dans les États pontificaux) et mort le à Bath[1], est un castrat soprano, compositeur et professeur de chant italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Rome, Venanzio Rauzzini a fait ses débuts à Rome dans Il finto astrologo de Piccinni. Il entre au service de l'électeur Maximilien III Joseph à Munich (1766-1772). Il commence alors à composer. Il chante partout en Europe : Venise, Munich, Dresde, Vienne, Milan, où il crée Cecilio dans Lucio Silla de Mozart[2] et son Exsultate, jubilate.

En 1774, il part en Angleterre, où il se produit à Londres au King's Theatre[1] et fait donner ses œuvres. Il prend sa retraite à Bath où il dirige des concerts et donne des cours de chant.

Il eut comme élèves les plus grands chanteurs anglais de l'époque.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Piramo e Tisbe (Munich 1769, version révisée, le 16 mars 1775)
  • L'Eroe cinese (Munich, 1771, version révisée, le 16 mars 1782)
  • L'ali d'amore (29 février 1776, version révisée, le 13 mars 1777)
  • L'omaggio di paesani al signore del contado (5 juin 1781, dont il n'a écrit que l'acte II)
  • Creusa in Delfo (2 avril 1783)
  • Alina o sia La Regina di Golconda (18 mars 1784)
  • La Vestale, o sia L'amore protetto del cielo (1er mai 1787)

Pastiches[modifier | modifier le code]

  • Armida (1er novembre 1774)
  • La Spoza fedele (31 octobre 1775)
  • Didone (11 novembre 1775)
  • The Duenna or Double Elopement (21 novembre 1775)
  • Astarto (2 novembre 1776)
  • Ezio (17 novembre 1781)
  • The Village Maid

Cantates[modifier | modifier le code]

  • La partenza (5 juillet 1777)
  • La sorpresa (1779)
  • Il tributo (29 septembre 1781)

Autres[modifier | modifier le code]

  • Sonates pour piano ou clavecin avec accompagnement de violon
    • op. 1 (1777) - 6 sonates
    • op. 8 (1781) - 6 sonates
    • op. 15 (1786) - 3 sonates
  • 12 quatuors à cordes
    • op. 2
    • op. 7
  • 6 quatuors avec piano (vers 1778)
  • 4 duos pour piano ou clavecin à 4 mains
  • Sinfonia

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 909
  2. Piotr Kaminski, Mille et un opéras, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », , 1819 p. (ISBN 978-2-2136-0017-8), p. 1021.

Liens externes[modifier | modifier le code]