Velocette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde de la moto
Cet article est une ébauche concernant le monde de la moto.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Velocette
Création 1904
Disparition 1971
Activité Constructeur de motocyclettes
Velocette modèle A, 1913.
Modèle de 150 cm3, 1950.
Velocette LE, 1953
Velocette Thruxton Veeline 500 cm3, 1969.

Velocette est un constructeur de motocyclettes et cyclomoteurs anglais. La marque remonte à 1890, lorsqu'un Allemand émigré à Birmingham, Johannes Gütgemann, rachète une fabrique de cycles, The Taylor-Gue and Company. Il commence par en poursuivre l'activité. La marque change de nom en 1905 et s'appelle alors « Veloce ». Les premiers cycles à moteur répondant au nom de Velocette apparaissent en 1913, dotés de moteurs 200 cm3. Puis le nom du modèle devient le nom de la marque[1].

En 1953, apparait un modèle très innovant, la LE pour « Little Engine ».

En 1965, Velocette présente son dernier modèle, la Velocette Venom Thruxton, qui sera décliné en plusieurs versions. La plus affutée de celles qui sont commercialisées est la Velocette Thruxton Veeline, une moto équipée du moteur monocylindre de 500 cm3 doté d'une culasse haute performance. La machine est à la fois désuète (pot d'échappement en forme de queue de poisson) et racée. Elle continue à s'illustrer en compétition en remportant, en 1967, le Tourist Trophy (TT) où elle termine première et deuxième en 500 cm3. En 1968, elle termine deuxième. En France, elle remporte le championnat des 500 cm3.

En 1971, Velocette est mis en liquidation judiciaire.

En France et dans plusieurs pays du monde, se sont créés des clubs regroupant des amateurs qui s'évertuent à faire revivre ces mythiques machines[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]