Vellerat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vellerat
Blason de Vellerat
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Jura Jura
District Delémont
Communes limitrophes Châtillon, Courrendlin, Roches (BE)
Maire M. Pierre-André Comte
NPA 2830
N° OFS 6728
Démographie
Gentilé Les Poulats[1]
Population 71 hab. (31 décembre 2016)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 15″ nord, 7° 22′ 20″ est
Altitude 666 m
Superficie 204 ha = 2,04 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
Vellerat

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Vellerat

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Vellerat
Liens
Site web www.vellerat.ch
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Vellerat (ancien nom allemand : Weiler) est une commune suisse du canton du Jura.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la création du Canton du Jura en 1979, cette commune favorable à la séparation n'avait pas eu droit au 3e plébiscite du des communes limitrophes. Elle protesta longtemps et se distingua par plusieurs actions, se proclamant notamment « Commune libre » en 1982. Le processus complexe pour rejoindre le canton du Jura prit fin en 1996 : une modification de la constitution fédérale fut votée afin de permettre son transfert dans le Canton du Jura (91,7 % de oui). Depuis le , elle est jurassienne.

Le les citoyens de Vellerat ont accepté avec 82,6% de « oui », à l'instar de ceux de Rebeuvelier, la fusion de leur commune au sein de celle de Courrendlin au [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Armoiries jurassiennes, Delémont, Les fils de Paul Boechat,
  2. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  3. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  4. « Vellerat disparaît pour fusionner avec Courrendlin », sur https://www.lematin.ch, (consulté le 5 octobre 2017)