Velké Meziříčí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Velké Meziříčí
Blason de Velké Meziříčí
Héraldique
Drapeau de Velké Meziříčí
Drapeau
Velké Meziříčí
Centre-ville vu du nord ; deux synagogues et l'église.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Vysocina Region.svg Vysočina
District Žďár nad Sázavou
Région historique Moravie
Maire Radovan Necid
Code postal 594 01 — 594 41
Démographie
Population 11 536 hab. (2018)
Densité 284 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 17″ nord, 16° 00′ 46″ est
Altitude 425 m
Superficie 4 066 ha = 40,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Velké Meziříčí

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Velké Meziříčí
Liens
Site web Site officiel

Velké Meziříčí (ˈvɛlkɛː ˈmɛzɪr̝iːtʃiː ; en allemand : Groß Meseritsch) est une ville du district de Žďár nad Sázavou, dans la région de Vysočina, en République tchèque. Sa population s'élevait à 11 536 habitants en 2018[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Velké Meziříčí est située dans une vallée encadrée par les collines de Bohême-Moravie, au confluent de la rivière Oslava et de la rivière Balinka, à 24 km au sud-sud-est de Žďár nad Sázavou, à 32 km à l'est de Jihlava, à 47 km au nord-ouest de Brno et à 139 km au sud-est de Prague[2].

La commune est limitée par Bory, Vídeň et Martinice au nord, par Kozlov, Sviny et Březejc à l'est, par Jabloňov, Petráveč, Osové, Oslavice et Baliny au sud, et par Uhřínov, Stránecká Zhoř, Lavičky, Netín et Radostín nad Oslavou à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces écrites de la ville remontent au XIIe siècle. L'établissement des pleins privilèges de la ville date de 1408 — les célébrations du 600e anniversaire de cet événement eurent lieu en 2008, y compris la publication d'un livre — et les droits furent approuvés par le roi de Bohême Venceslas IV en 1417. Le centre historique a été désigné comme zone de vues protégées dont le château (un château-fort du XIIe siècle, qui est bien conservé, et qui abrite, entre autres, Le Musée des routes et autoroutes), l'église gothique Saint-Nicolas, un hall municipal gothique, la grammar school luthérienne datant de la Renaissance, deux synagogues juives et une partie bien préservée des fortifications de la ville avec une porte sont les immeubles les plus significatifs. Une communauté indépendante juive a vécu dans la cité au XVIIe siècle et un cimetière juif bien préservé avec des pierres tombales baroques date du XVIIe siècle.

Jusqu'en 1918, Groß Meseritsch - Velke Meziříčí (nom allemand seulement avant 1867) a fait partie de la monarchie autrichienne (appartenance à l'Autriche après le compromis de 1867), chef-lieu du district qui porte le même nom, qui fait partie des 34 Bezirkshauptmannschaften de Moravie[4].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[5] :

Évolution démographique
1869 1880 1890 1900 1910 1921
6 7927 2217 0216 8776 9597 335
1930 1950 1961 1970 1980 1991
7 1707 6768 4249 09110 50511 518
2001 2014 2015 2016 2017 2018
11 81111 66211 64111 64511 59311 536

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'autoroute D1 (PragueBrnoOstrava), qui la contourne par le nord.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2018.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen und andere Entwertungsarten auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, Briefmarken-Kolbe, 1967.
  5. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 604-605 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :