Veletržní palác

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Veletržní palác à Holešovice.

Le palais des foires et expositions (en tchèque : Veletržní palác) est un bâtiment construit dans le style constructiviste pour abriter les foires et expositions à Prague. Il abrite les collections contemporaines (XIXe et XXe siècles) de la Galerie nationale à Prague. Depuis mai 2012, les vingt toiles monumentales de L'Épopée slave d'Alfons Mucha sont exposées au rez-de-chaussée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le palais des foires et expositions est l'œuvre des architectes Josef Fuchs et Oldřich Tyl. Construit entre 1925 et 1928, il étonne ses contemporains par son style résolument moderne dans la lignée du Bauhaus allemand ou du constructivisme russe, par ses dimensions impressionnantes.

Après le coup de Prague, sous le communisme, il sert de siège social à diverses sociétés spécialisées dans l'import-export.

Un incendie le détruit presque totalement, le 14 août 1974, et le condamne à une démolition presque certaine avant que le projet de reconversion muséale ne le sauve et qu'une restauration intensive ne soit entreprise dans les années 1980. Il est inscrit sur l'inventaire des monuments historiques tchèques.

Architecture[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Art du XIXème siècle[modifier | modifier le code]

Cette partie des collections habrite de nombreuses peintures de paysage, essentiellement de Bohême et de Moravie, réalisés par František Ženíšek, Zdenka Braunerová, Viktor Barvitius ou Antonín Slavíček. Elle comporte aussi des oeuvres romantiques d'Antonin Manes, Vaclav Manes, Joseph Manes, symboliques de Jan Preisler, František Bílek ou Antonin Hudecek et des sculptures de Ladislav Saloun, Wilhelm Lehmbruck et Josef Václav Myslbek[1].

Art français du XIXème et XXème siècle[modifier | modifier le code]

Les collections d'art français, qui comportent aussi des artistes d'autres nationalités actifs en France, sont particulièrement riches, avec des œuvres d'Antoine Bourdelle, Picasso, Aristide Maillol, Jean-Baptiste Carpeaux, Gustave Courbet, Jean-Baptiste Camille Corot, Eugène Delacroix, Charles Despiau, Daumier, Pissarro, Auguste Renoir, Henri de Toulouse-Lautrec, van Gogh, Georges Seurat, Paul Signac, Cézanne, Degas, Derain, Gauguin, Matisse, Pierre Bonnard, Utrillo, Fernand Léger, Vlaminck, Dufy, Valadon et Georges Braque[1]. Elles proviennent notamment des acquisisions de Vincenc Kramar[1].

Art étranger du XXème et XXIème siècle[modifier | modifier le code]

Cette collection se comporte d'œuvres d'artistes d'Europe centrale, tels que Franz Metzner, Gustav Klimt et Egon Schiele, de vues de Prague d'Oskar Kokoschka réalisées dans les années 1930, et de réalisations d'Antoni Tàpies, Léopold Survage, Ben Vautier et Philippe Starck[1].

Art tchèque de 1900 à 1930[modifier | modifier le code]

Outre les sculptures de Josef Mařatka Bohumil Kafka, Ladislav Šaloun, Stanislav Sucharda et Jan Štursa, ainsi que des peintures d'Alfons Mucha, deux courants sont représentés, l'expressionnisme avec Frantisek Kupka et Karel Myslbek, et surtout le cubisme avec Emil Filla, Vaclav Spala, Othon Coubine, Bohumil Kubišta, Otto Gutfreund, Emil Filla et Jan Zrzavy[1].

Art tchèque à partir de 1930[modifier | modifier le code]

Cette partie du musée contient des œuvres de Zdenek Pesanek, Josef Sudek, Bedřich Dlouhý ainsi que des objets exposés lors de l'exposition universelle de 1958[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Manufacture française des pneumatiques Michelin., Prague (ISBN 9782067221048 et 2067221043, OCLC 986785643, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]