Veit Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moulin de Veit Bach à Wechmar

Veit Bach est un nom que l'on retrouve deux fois dans la généalogie de la famille Bach. Le premier serait le plus ancien ancêtre connu de la dynastie et le second, son cousin. Les deux personnages sont souvent confondus.

L'ancêtre[modifier | modifier le code]

Veit Bach, né en Hongrie on ne sait quand et mort probablement à Wechmar avant 1557, était boulanger et avait émigré pendant la Guerre de Schmalkalden en Hongrie, dans une zone qui fait aujourd'hui partie de l'Autriche moderne et de la Slovaquie. Ayant adopté la religion luthérienne, il s'enfuit à Wechmar, en Thuringe, pour échapper à la Contre-Réforme. Il y travaille comme meunier. D'après les notes écrites en 1735 par Johann Sebastian Bach, Veit Bach jouait d'une sorte de cistre en guise de passe-temps. Il eut deux fils et une fille, Apollonia. L'aîné, Johannes "Hans" Bach (* vers 1549-50, † 1626 de la peste) était à la fois musicien, fabriquant de tapis et boulanger à Wechmar. Le plus jeune fils, Lips (1552-1620) était également tapissier.

Le cousin[modifier | modifier le code]

Veit Bach (baptisé à Oberkatz-Rhön le 15 juillet 1579 - mort à Wechmar le 8 mars 1619) est probablement né dans ou près de Bratislava. Il serait le fils de Hans Bach, le frère de Veit "l'ancêtre". On ignore tout de lui si ce n'est qu'il n'aurait pas eu de descendant et ne semble même pas avoir été marié. Il avait un frère nommé Caspar Bach (* vers 1570, † 1642-44) musicien à Gotha et Arnstadt, et une sœur, Margaretha.

Festival Veit Bach[modifier | modifier le code]

Depuis l'an 2000, l'association de Wechmar a créé un festival qui a lieu chaque quatre ans et porte le nom de Veit Bach. Au cours du festival est montée une œuvre scénique jouée par plus de cent acteurs amateurs en costumes d'époque pour évoquer l'histoire des Bach. Les thèmes des festivals passés ont été :

  • 2000: Veit Bach. Ancêtre de la famille Bach
  • 2004: Hans Bach. Un ménestrel
  • 2008: Der verliebte Kantor
  • 2012: Kirchendonner um Sankt Viti

Le moulin[modifier | modifier le code]

En novembre 2003, après trois années de restauration, le moulin historique a été transformé en musée et ouvert à la visite. À l'étage supérieur du moulin est implanté depuis 2004, «la famille Bach» une œuvre de l'artiste Lars Schüller de Mühlberg, qui présente l'histoire de la famille de musiciens sur 11 grands panneaux.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Alberto Basso (trad. Hélène Pasquier), Jean Sébastien Bach : 1595-1723 [« La vita e le opere di J.S. Bach »], t. 1, Fayard,‎ 1984 (ISBN 2-213-01407-8), p. 183-190

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]