Veil of Maya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Veil of Maya
Description de cette image, également commentée ci-après
Veil of Maya en concert.
Informations générales
Surnom VoM
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Deathcore, metalcore, djent
Années actives Depuis 2004
Labels Sumerian Records, Corrosive Recordings
Composition du groupe
Membres Marc Okubo
Sam Applebaum
Danny Hauser
Lukas Magyar
Anciens membres Timothy Marshall
Adam Clemans
Kristopher Higler
Scott Okarma
Bryan Ruppell
Brandon Butler
Matthew C. Pantelis

Veil of Maya est un groupe de metalcore américain, originaire de Chicago, dans l'Illinois. Le groupe est actuellement signé au label Sumerian Records et compte au total cinq albums. Leur album Matriarch (2015) ne se caractérise plus deathcore[1],[2],[3], style musical habituellement joué par le groupe dans les précédents albums[4]. Ils sont aussi associé au genre djent[1],[3]. Le nom du groupe fait références Maya, un concept d"illusion de la philosophie indienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2004–2006)[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 2004 à Chicago, dans l'Illinois, après la séparation du groupe de death metal mélodique Insurrection, ce qui mènera Marc Okubo (guitare solo), Sam Applebaum (batterie) et Kris Higler (basse) à former un nouveau projet[5]. Le guitariste Timothy Marshall et le chanteur Adam Clemans se joignent à eux peu de temps après. Après avoir enregistré et publié une démo éponyme en 2005, le guitariste Scott Okarma se joint au groupe, participant à des concert locaux et tournées. À ce stade, Veil of Maya est un sextuor de quatre guitaristes, qui ne dure que quelques mois avant le départ de Marshall et Okarma. Bryan Ruppell remplace à la guitare rythmique.

All Things Set Aside (2006–2007)[modifier | modifier le code]

Avec cinq membres, le gorupe enregistre, auto-produit et publie son premier album, All Things Set Aside, au label Corrosive Recordings en 2006. Au début de 2006, le chanteur Clemans et le guitariste Ruppell quittent le groupe laissant à Veil of Maya l'opportunité de recruter Brandon Butler, ancien chanteur du groupe Iscariot. Le groupe décide de laisser la place de guitare rythmique vacante.

The Common Man's Collapse (2008–2009)[modifier | modifier le code]

En janvier 2008, après quelques interviews et tournées à succès, Veil of Maya signe au label Sumerian Records[6]. L'agent artistique de Sumerian, Shawn Keith, aet le fondateur, Ash Avildsen, sont satisfaits de ce partenariat. Le deuxième album de Veil of Maya, The Common Man's Collapse, est enregistré avec Butler en 2008, et publié la même année. Peu après la sortie de l'album, le groupe se sépare du bassiste Kristopher « Kris » Higler en 2009, qui est remplacé par Matthew Pantelis, anciennement de Born of Osiris.

[id] et Eclipse (2010–2012)[modifier | modifier le code]

Après la sortie de deuxième album, le suivant sort après une longue période de tournées avant que l'écriture et l'enregistrement ne débute pour, [id]. [id] est publié le 6 avril 2010, et atteint la 107e place du Billboard 200[7]. Le groupe /travaille de nouveau aux côtés du producteur Michael Keene de Facekess pour cet album, qui a auparavant produit leru album The Common Man's Collapse. L'album fait références à la culture populaire, en particulier les émissions de télévision[8],[9].

Après la sortie de [id], Pantelis quitte le groupe, et est remplacé par Danny Hauser en 2010. Le 13 janvier 2012, Sumerian Records publie une bande-annonce du prochain album de Veil of Maya, Eclipse. Le 17 janvier, le single Vicious Circles est publié sur l'iTunes Store. Eclipse est ensuite publié le 28 février 2012[10] et produit et coécrit par le guitariste de Periphery, Misha Mansoor[11]. Le 11 novembre 2013, le groupe publie un single exclusivement sur Internet, Subject Zero, précédé par une vidéo lyrique sur YouTube deux semaines plus tôt, le 30 septembre 2013[12].

Matriarch (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Veil of Maya annonce en 2014 avoir terminé l'écriture du successeur de l'album Eclipse, aux côtés de Taylor Larson. Cependant, le chanteur Brandon Butler quitte le groupe à cause de divergences créatives[13],[14]. Butler se joindra à un groupe appelé Lost Origins, qui comprend d'anciens membres de I Declare War[15].

Au Knotfest de 2014, Veil of Maya joue avec un nouveau chanteur, à cette période encore non identifié. Le 1er janvier 2015, le groupe annonce le chanteur Lukas Magyar (Arms of Empire) en remplacement de Butler[16]. À cette même période, le groupe publie un nouveau single, Phoenix[17]. Peu après l'annonce, tle gorupe participe à la tournée Slow Your Troll and Know Your Role avec Upon a Burning Body, Volumes, Gideon et The Last Ten Seconds of Life. Ils prennent part à l'Ashes to Ashes European Tour avec Chelsea Grin, Oceans Ate Alaska et Black Tongue[18]

Le 23 mars 2015, Veil of Mayaannonce officiellement la sortie de l'album, Matriarch, et publie un nouveau single, Mikasa. L'album est publié le 12 mai 2015 chez Sumerian Records[19]. Il s'agit du premier album du groupe avec Magyar.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Timothy Marshall – guitare (2004–2006)
  • Adam Clemans – chant (2004–2007)
  • Kristopher Higler – basse (2004–2009)
  • Scott Okarma – guitare (2006)
  • Bryan Ruppell – guitare(2006–2007)
  • Brandon Butler – chant (2007–2014)
  • Matthew C. Pantelis – basse (2009–2010)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2006 : All Things Set Aside
  • 2008 : The Common Man's Collapse
  • 2010 : [id]
  • 2012 : Eclipse
  • 2015 : Matriarch
  • 2017 : False Idol

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Gregory Heaney, « [Id] - Veil of Maya | AllMusic », AllMusic (consulté le 25 mars 2012).
  2. (en) Jonathan Barkan, « Album Review: Veil of Maya '[id]' », Bloody Disgusting (consulté le 24 juillet 2015).
  3. a et b (en) Bradley Zorgdrager, « Veil of Maya Announce First Album with New Singer, Share Video », Exclaim.ca, (consulté le 24 juillet 2015) : « Chicago djenty deathcore band Veil of Maya have announced their fourth full-length for Sumerian Records. »
  4. (en) Natasha Van Duser, « Album Review: Veil Of Maya – “Matriarch” », New Noise Magazine, (consulté le 24 novembre 2016)
  5. (en) Ivan Chopik, « Marc Okubo Interview - Veil Of Maya (2012) », Guitar Messenger (consulté le 4 avril 2012).
  6. (en) « Veil of Maya: Biography », Billboard, (consulté le 11 février 2015).
  7. (en) « Veil of Maya: Chart History », Billboard, (consulté le 11 février 2015).
  8. (en) « VEIL OF MAYA New Song based on LOST », Metal Injection (consulté le 23 mars 2012)
  9. (en) « A METALSUCKS WORLD PREMIERE: VEIL OF MAYA’S "NAMASTE" », MetalSucks (consulté le 25 mars 2012).
  10. (en) Veil Of Maya Finishes New Album "Eclipse", Set To Embark On Tour
  11. (en) « Veil of Maya – Eclipse ».
  12. (en) Axl Rosenberg, « Veil of Maya Study "Subject Zero" - MetalSucks », (consulté le 14 mai 2015).
  13. (en) « Veil Of Maya Part Ways With Vocalist Brandon Butler » (consulté le 14 novembre 2014).
  14. (en) Chad Childers, « Ex-Veil of Maya Frontman Brandon Butler Comments on Split », Loudwire, (consulté le 29 septembre 2014).
  15. (en) « Ex-Veil Of Maya Frontman Brandon Butler Joins Lost Origins (Ex-I Declare War) », The PRP, (consulté le 17 mai 2015).
  16. (en) « Veil of Maya recruit Arms Of Empire singer », Metal Hammer (consulté le 11 février 2015).
  17. (en) « Veil of Maya Announce New Vocalist + Unleash New Song », Loudwire (consulté le 11 février 2015).
  18. (en) « BLACK TONGUE Vocalist Fell From Moving Tour Bus After Mistaking Exit For A Bathroom », Metal Injection (consulté le 17 mai 2015).
  19. (en) « Veil has Risen », sur http://www.veilhasrisen.com/, Sumerian Records (consulté le 23 mars 2015).

Lien externe[modifier | modifier le code]