Vehicle Identification Number

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VIN.
Numéro d'identification du véhicule de la plate-forme GM T à côté du siège du passager
Numéro d'identification du véhicule d'un véhicule États-Unis dans le pare-brise

Le Vehicle Identification Number, « code VIN », appelé également « Numéro d'identification du véhicule », « Numéro dans la série du type » ou encore tout simplement « Numéro de série du véhicule », est un code alphanumérique unique qui est donné à chaque véhicule automobile depuis 1954.

Il est mentionné à l'emplacement (E) sur les certificats d'immatriculations européens. Le VIN est présent au moins deux fois sur chaque véhicule, il est gravé sur la coque, appelé « Frappe à froid sur le châssis » et se retrouve également sur la « Plaque constructeur ». Sur les véhicules récents, il peut apparaître également dans l'ordinateur de bord. Introduit sous une forme non standardisée en 1954 par les constructeurs américains, il a été normalisé en 1981 et comporte 17 caractères.

Lors de chaque contrôle technique, la « Frappe à froid sur le châssis » et la « Plaque constructeur » sont contrôlées, afin de s'assurer que le véhicule présenté est bien celui qui correspond au certificat d'immatriculation.

Composition du code[modifier | modifier le code]

Les véhicules qui sont référencés avec des codes VIN sont identifiables par un système basé sur les normes ISO[1] : ISO 3779:2009 et ISO 3780:2009. Quelques différences existent pour la codification des très petites séries. Composé de 17 caractères (lettres et chiffres), il ne peut contenir les lettres I (i), O (o) ou Q (q) afin d'éviter la confusion avec les chiffres 0 et 1.

Standard 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
ISO 3779 code constructeur code descripteur code indicateur
Union européenne
et Amérique du Nord
code WMI composition du véhicule code équipement du véhicule code année/modèle code véhicule numéro progressif série
Union européenne
et Amérique du Nord

moins de 500 véhicules/an

code WMI 9 composition du véhicule code équipement du véhicule code année/modèle code véhicule code constructeur-WMI numéro progressif série

Code constructeur-WMI[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Code constructeur-WMI.

Les trois premiers caractères concernent l'identification du constructeur, avec le code WMI (pour World Manufacturer Identifier).

  • Le premier caractère correspond au code du pays dans lequel l'usine du constructeur est implantée. Par exemple : 1 pour les États-Unis, 2 pour le Canada, V pour la France, Z pour l'Italie, W pour l'Allemagne, etc. ;
  • Le deuxième concerne le constructeur lui-même, il peut changer selon les pays ;
  • Certains constructeurs utilisent le troisième caractère pour une catégorie de véhicules comme les bus ou les camions comme, par exemple :
    • le code 1G attribué à General Motors aux États-Unis, se décompose en 1G1 pour Chevrolet, 1G2 pour Pontiac, et 1GC pour Chevrolet camions ;
    • le code ZF attribué à Fiat en Italie, se décompose en ZFA pour Fiat Auto et ZFC pour Fiat V.I. (poids lourds).

Un constructeur dont la production est inférieure à 500 véhicules par an utilise le chiffre 9 comme troisième caractère, et les 12e, 13e et 14e caractères pour la seconde partie de l'identification.

Codes pays[modifier | modifier le code]

A–H = Afrique J–R = Asie S–Z = Europe 1–5 = Amérique du Nord 6–7 = Océanie 8–9 = Amérique du Sud

AA-AH Afrique du Sud
AJ-AN Côte d'Ivoire
AP-A0 non attribué
BA-BE Angola
BF-BK Kenya
BL-BR Tanzanie
BS-B0 non attribué
CA-CE Benin
CF-CK Madagascar
CL-CR Tunisie
CS-C0 non attribué
DA-DE Égypte
DF-DK Maroc
DL-DR Zambie
DS-D0 non attribué
EA-EE Éthiopie
EF-EK Mozambique
EL-E0 non attribué
FA-FE Ghana
FF-FK Nigeria
FF-FK Madagascar
FL-F0 non attribué
GA-G0 non attribué
HA-H0 non attribué

JA-J0 Japon
KA-KE Sri Lanka
KF-KK Israel
KL-KR Corée du Sud
KS-K0 non attribué
LA-L0 Chine
MA-ME Inde
MF-MK Indonésie
ML-MR Thaïlande
MS-M0 non attribué
NF-NK Pakistan
NL-NR Turquie
NS-N0 non attribué
PA-PE Philippines
PF-PK Singapour
PL-PR Malaysie
PS-P0 non attribué
RA-RE Émirats arabes unis
RF-RK Taiwan
RL-RR Vietnam
RS-R0 non attribué

SA-SM Grande-Bretagne
SN-ST Allemagne
SU-SZ Pologne
S1-S0 non attribué
TA-TH Suisse
TJ-TP République Tchèque
TR-TV Hongrie
TW-T1 Portugal
T2-T0 non attribué
UA-UG non attribué
UH-UM Danemark
UN-UT Irlande
UU-UZ Roumanie
U1-U4 non attribué
U5-U7 Slovaquie
U8-U0 non attribué
VA-VE Autriche
VF-VR France
VS-VW Espagne
VX-V2 Yougoslavie
V3-V5 Croatie
V6-V0 Estonie
WA-W0 Allemagne
XA-XE Bulgarie
XF-XK Grèce
XL-XR Pays-Bas
XS-XW Russie
XX-X2 Luxembourg
X3-X0 Russie
YA-YE Belgique
YF-YK Finlande
YL-YR Malte
YS-YW Suède
YX-Y2 Norvège
Y3-Y5 Bielorussie
Y6-Y0 Ukraine
ZA-ZR Italie
ZS-ZW non attribué
ZX-Z2 Slovénie
Z3-Z5 Lituanie
Z6-Z0 non attribué

1A-10 États-Unis
2A-20 Canada
3A-3W Mexique
3X-37 Costa Rica
38-30 non attribué
4A-40 États-Unis
5A-50 États-Unis

6A-6W Australie
6X-60 non attribué
7A-7E Nouvelle-Zélande
7F-70 non attribué

8A-8E Argentine
8F-8K Chili
8L-8R Équateur
8S-8W Pérou
8X-82 Venezuela
83-80 non attribué
9A-9E Brésil
9F-9K Colombie
9L-9R Paraguay
9S-9W Uruguay
9X-92 Trinidad & Tobago
93-99 Brésil
90 non attribué

Code descripteur-VDS[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Code descripteur-VDS.

Les six caractères médians concernent la description du véhicule, avec le code VDS (pour Vehicle Descriptor Section).

Code indicateur-VIS[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Code indicateur-VIS.

Les huit derniers caractères concernent l'identification du véhicule, avec le code VIS (pour Vehicle Indicator Section).

Exemples de codes VIN[modifier | modifier le code]

Exemple de la Mazda MX-5[modifier | modifier le code]

Mazda Miata MX5 = vf

  • JM Identification du constructeur : JM = Mazda Japon
  • 1 Type de véhicule : 1 = automobile, 2 = camion, 3 = MPV
  • N Identification du modèle : N = Miata (MX-5)
  • A Identification de la génération du modèle :
    • A = première génération (1990 - 1997),
    • B = seconde génération (1999 - ...)
  • 351 Type de toit :
    • 351 = voiture produite avec toit rigide et toit souple noir ou Speedster edition 1997,
    • 352 = voiture produite sans toit rigide avec toit souple noir,
    • 353 = voiture produite avec ou sans toit rigide avec toit souple tan
  • 2 Numéro de validation seulement
  • L Année de production du véhicule :
    • L = 1990, M = 1991, N = 1992, P = 1993, R = 1994, S = 1995, T = 1996, V = 1997, X = 1999
  • 0 Usine de production : 0 = Hiroshima, 1 = Hofu
  • 100014 Numéro incrémental dont le premier chiffre représente néanmoins l'année du véhicule : 1 = 1990 et 1999, 2 = 1991, 3 = 1992, 4 = 1993, 5 = 1994, 6 = 1995, 7 = 1996 et 1997

Exemple de Ferrari[modifier | modifier le code]

code VIN : ZFF*abcdef*000000

a = moteur[modifier | modifier le code]

  • A - 308 2-soupapes injection essence (USA)
  • B - 308 2-soupapes carburateur wet sump (Europe)
  • C - 308 2-soupapes carburateur dry sump (Europe) - 328 (Europe)
  • D - 512 Boxer carburateur
  • E - 400 V-12 injection
  • F - 348 (USA/Japon)
  • G - 308 2-soupapes carburateur (USA/Japon) - F40 (Europe)
  • H - 308 2-soupapes injection (Europe)
  • J - 512 Boxer injection
  • K - 208 Turbo (Europe) - 348 (Europe)
  • L - 512 TR (Europe) - 308 4-soupapes (Europe)
  • M - 308 4-soupapes (USA 1993)
  • N - F40 (USA)
  • P - 288 GTO - F355
  • R - 348 (USA)
  • S - Testarossa (USA/Japon) - 456
  • T - Testarossa (Europe)
  • U - 308 4-soupapes (USA 1984-1985)
  • V - 512M
  • W - 328 (Europe)
  • X - 328 (USA/Japon)
  • Y - 412 V-12
  • Z - 550 Maranello

b = ceintures de sécurité[modifier | modifier le code]

  • A avant 3-points inertie
  • B avant 3-points inertie ; arrière 3-points sans inertie
  • C avant 3-points inertie ; arrière 2-points inertie
  • D avant 3-points inertie ; arrière 3-points inertie
  • G système passif
  • P avant 3-points inertie et air bags ; arrière inertie
  • M système passif
  • N système passif automatique
  • R avant 3-points inertie et air bags

c-d = modèle type[modifier | modifier le code]

  • 01 - 308 GT4 (ZDF) & 308 GTBi (ZFF) - ZDF = Ferrari Dino -
  • 02 - 308 GTBi
  • 03 - 308 GTB
  • 04 - 308 GTS
  • 05 - 512 BB
  • 06 - 400i automatic
  • 07 - 400i 5-speed
  • 08 - Mondial
  • 09 - 512BBi
  • 10 - 208 Turbo (B)
  • 11 - 208 Turbo (S)
  • 12 - 308 GTB Quattrovalvole
  • 13 - 308 GTS Quattrovalvole
  • 14 - Mondial Quattrovalvole Coupe
  • 15 - Mondial Quattrovalvole Cabriolet
  • 16 - 288 GTO
  • 17 - Testarossa
  • 19 - 328 GTB
  • 20 - 328 GTS
  • 21 - 3.2 Mondial Coupe
  • 24 - 412 automatic
  • 25 - 412 5-speed
  • 26 - 3.2 Mondial Cabriolet
  • 27 - GTB Turbo
  • 32 - Mondial T Coupe
  • 33 - Mondial T Cabriolet
  • 34 - F40
  • 35 - 348 B
  • 36 - 348 S
  • 40 - F512M
  • 41 - F355 Berlinetta
  • 42 - F355GTS
  • 43 - 348 Spider
  • 44 - 456 GT
  • 48 - F355 Spider
  • 49 - 550 Maranello

e = marché de destination[modifier | modifier le code]

  • A - USA (volant à gauche)
  • B - Europe (volant à gauche)
  • C - UK (volant à droite)
  • D - Australie (volant à gauche)
  • J - autres (volant à droite)
  • S - autres (volant à droite)
  • T - Moyen-Orient (volant à gauche)

f = usine de fabrication[modifier | modifier le code]

  • 0 - Maranello, Italie

Selon Ferrari Club of America's

Exemple de la Fiat Uno[modifier | modifier le code]

La Fiat Uno a été fabriquée en Italie, Pologne, Argentine, Turquie et est toujours fabriquée au Brésil et au Pakistan. En fonction du pays dans lequel elle est produite, elle porte le code suivant :

  • Italie : ZFA*146000*
  • Pologne : SUF*146000*
  • Argentine : 8AF*146000*
  • Turquie : NRT*146000*
  • Brésil : 9BD*146000*

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Identification des véhicules – Le système de codification ISO ouvre la voie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Code constructeur-WMI

Liens externes[modifier | modifier le code]