Vedior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Vedior N.V.
logo de Vedior N.V.
Création 1887
Disparition 2008
Personnages clés Zach Miles - CEO,
Frits Vervoort - CFO
Forme juridique Publique (Euronext
Slogan Where people matter
Siège social Drapeau des Pays-Bas Amsterdam (Pays-Bas)
Activité Recrutement
Société mère Randstad
Filiales Vediorbis, Expectra, Appel Medical, JBM, ATOLL, Vediorbis Search, Advancers executive, Advisio Services, CapSecurConseil, IMC, Vedior Accompagnement et Reclassement, Vedior Front RH
Effectif 14 366
Site web http://www.vedior.com, http://www.vedior-france.fr/
Chiffre d’affaires 7,660 millions d'€ (2006)
Résultat net 294 millions d'euros

Vedior N.V. (Euronext : VDOR) est une multinationale, spécialisée dans l'emploi par intérim, et basée à Amsterdam.

En France[modifier | modifier le code]

En décembre 2002, Philippe Salle, Président d'expectra, est chargé par Vedior de créer le Groupe Vedior France. Vedior France est né du rassemblement en France de toutes les sociétés du groupe. Le Groupe Vedior France est basé à Saint-Denis. Philippe Salle assurera la présidence commune de toutes les sociétés du groupe, en France, jusqu'en mai 2007. En janvier 2009, le groupe annonce un plan social prévoyant 500 suppressions de postes en France, dont « 40 à 60 » dans le Nord-Pas-de-Calais, à Roubaix[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Roubaix : la CGT occupe les locaux de Vedior et Randstad, La Voix du Nord, 15 janvier 2009