Vavoua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vavoua
Administration
Pays Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
District Sassandra-Marahoué
Région Haut-Sassandra
Maire Bonaventure Kalou
Démographie
Population 37 581 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 7° 23′ nord, 6° 29′ ouest
Divers
Langue(s) parlée(s) 1-sokuya,

2-Gouro

3-gnadeboa
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire
Voir sur la carte administrative de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Vavoua
Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire
Voir sur la carte topographique de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Vavoua

Vavoua est une ville et un chef-lieu de département de Côte d'Ivoire, située au centre-ouest du pays, dans la région du Haut-Sassandra, dite Boucle du cacao, proche de Gagnoa et Daloa. C'est une préfecture située à 54 km au nord de Daloa.

Le département, 422 000 habitants (RGPH 2014), est subdivisé en cantons: Sétis qui est constituée exclusivement de la sous-préfecture de SEÏTIFLA (93 022 habitants) , Natis, Gotron-Bronon, Sokuya et Gnandéboa. Il est peuplé par une population locale très hospitalière (35 à 40 % d'allogènes). On trouve les Sokuyas au sud sur l'axe Daloa-Vavoua à partir de Bolouyouabli,à l'Est sur l'axe Zuenoula- VAVOUA:Gbêwo et à l'Ouest sur l'axe Pélézi-Vavoua à partir de Kétro-Bassam. Les Gouros sont dans les cantons, les Sétis (vers Man à l'ouest), les Natis (vers Séguéla au nord) et les Brono-Gotron à l'est. Les Gnandeboa sont au sud-ouest de Vavoua entre Daloa et Pelezi. Le département comprend 3 sous-préfectures fonctionnelles: la sous-préfecture centrale, la sous-préfecture de Seïtifla et celle de Dania. Les sous-préfectures de Dananon, Bazra-Natis et Ketro-Bassam n'ont toujours pas été pourvues en administrateurs.

Administration[modifier | modifier le code]

Une loi de 1978[1] a institué 27 communes de plein exercice sur le territoire du pays.

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
1960 Hua Boua Jules PDCI-RDA Homme politique élu
1980 Hua Boua Jules PDCI-RDA Homme politique élu
1985 Hua Boua Jules PDCI-RDA Homme politique élu
1990 Hua Boua Jules PDCI-RDA Homme politique élu
1995 Hua Boua Jules PDCI-RDA Homme politique élu
2001 Diro Théodule RDR Homme politique élu
Conseillers généraux
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
2001 YUE BI Séraphin FPI Homme politique élu

Représentation politique[modifier | modifier le code]

Députés de Vavoua
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
2001 Mouanou Bi PDCI-RDA Homme politique élu
Députés de Vavoua
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
2001 Gouali Dodo PDCI-RDA Homme politique élu
Députés de Vavoua
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
2001 Matto Joseph PDCI-RDA Homme politique élu

Les députés de la législature 2016-2020[réf. souhaitée]:

  • TRA Bi Sui Guillaume, Seïtifla (UPCI)
  • TOALO Bi Doulo, Vavoua commune et sous-préfecture (RHDP)
  • SANOGO Oumar, Vavoua Commune et sous-préfecture (RHDP)
  • VEDEA Blikan Élisabeth epse TEHE, DANIA (RHDP).

Société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
Recensement 1975 Recensement 1988 Calculation 2010
6 957 17 717 37 581
Nombre retenu à partir de 1975 : Population sans doubles comptes

Éducation[modifier | modifier le code]

Enseignement primaire
Public

  • École primaire Publique

Enseignement secondaire
Lycée Public

  • Lycée moderne

Collège public

  • Collège moderne

Le département compte aussi une Institution de Formation et d'Éducation Féminine située au chef-lieu, l'un des 90 centres de cette nature existant dans le pays. Cette institution a pour objet de permettre aux femmes analphabètes, aux jeunes filles non scolarisées ou déscolarisées, aux femmes agricultrices de trouver une opportunité pour le développement d'aptitudes nouvelles permettant leur insertion ou leur autonomisation[2].

Religion[modifier | modifier le code]

La ville dispose d'un Temple de la Révolution Chrétienne du Ministère Zobel Agodio (MZA), paroisse catholique, la paroisse du Sacré-Cœur, au sein du diocèse de Daloa et d'une Grande Mosquée...

Économie[modifier | modifier le code]

Dans la région, on cultive la banane plantain, l'igname, le riz, le cacao[3],[4], le café[5],[6] , le coton[7], etc.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi no 78-07 du 9 janvier 1978
  2. Site du SNDI
  3. La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao, devant le Ghana et la Malaisie
  4. Le marché du cacao
  5. La Côte d'Ivoire est le quatrième producteur mondial de café
  6. Le marché mondial du café
  7. La Côte d'Ivoire est le troisième producteur africain de coton, avec une production annuelle de 380 000 tonnes