Vaux-sur-Blaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vaux.

Vaux-sur-Blaise
Vaux-sur-Blaise
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Saint-Dizier
Canton Wassy
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Saint-Dizier Der et Blaise
Maire
Mandat
Arnaud Buat
2014-2020
Code postal 52130
Code commune 52510
Démographie
Gentilé Valpériens
Population
municipale
375 hab. (2016 en diminution de 4,58 % par rapport à 2011)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 28′ 19″ nord, 4° 58′ 18″ est
Altitude Min. 169 m
Max. 232 m
Superficie 7,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vaux-sur-Blaise

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vaux-sur-Blaise

Vaux-sur-Blaise est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est, à 19 km au sud-est de Saint-Dizier.

Ses habitants sont appelés les Valpériens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, le village est situé dans la vallée de la Blaise, un affluent de la Marne. Il est également arrosé par la Vivoire.

Les localités les plus proches sont Montreuil-sur-Blaise, Rachecourt-Suzémont et Domblain.

Le parc naturel régional de la forêt d'Orient est distant d'une trentaine de kilomètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977   Jean-Claude Buat    
    Maurice Porte    
2008 2014 Guy Toussaint    
2014 En cours Arnaud Buat    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 375 habitants[Note 1], en diminution de 4,58 % par rapport à 2011 (Haute-Marne : -2,35 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
332390402405530541563596596
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
535611622538576578628645656
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
650662649603579574522440505
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
515430476440441440407402385
2016 - - - - - - - -
375--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Façade occidentale de l'église.

Église paroissiale : l'édifice est entièrement néogothique. Il date de la seconde moitié du XIXe siècle[5].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La famille Béquin de Suzémont est présente à Vaux-sur-Blaise depuis le XVIe siècle[6].

Jean Béquin (ca 1570-ca 1625), seigneur de la Marthaie, seigneur en partie de Suzémont (1/18) achète de Nicolas De Houdreville son beau-frère ce qu'il possède sur la seigneurie de Suzémont en 1618. Il épouse Damoiselle Catherine de Montarby qui lui apporte sans doute une partie de la seigneurie de Suzémont et probablement une partie de Vesaignes-sur-Marne. On voit encore dans la forêt de Vesaignes, une borne armoriée aux armes des Béquin.

Simon Béquin vicaire général et grand prieur et official de l'abbaye de Montier-en-Der.

Jean Béquin (1599-1669), qualifié d'illustre personne, seigneur de Suzémont et de Montreuil, maître particulier des eaux et forêts de Wassy épouse damoiselle Elysabeth Menissier.

Claude Béquin (1595-1649), seigneur de Suzémont et prévôt de la chambrerie de Mertrud, épouse damoiselle Renée Boulanger, fille du contrôleur des domaines de l'abbaye de Montier-en-Der.

Louis Samson Béquin (1648-1694), seigneur de Suzemont et Montreuil-sur-Blaise, maître des Eaux et Forêts de Wassy, conseiller du roi.

Étienne Béquin (1652-1712), lieutenant-colonel au régiment de dragons de Listenoit Bauffremont, maître de camps de dragons, chevalier de l'ordre militaire de Saint-Louis, maître des Eaux et Forêts de Wassy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]