Vattenfall Cyclassics 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vattenfall Cyclassics 2015
Généralités
Course
Compétition
Date
Distance
221 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Équipes
20Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 20e édition de la Vattenfall Cyclassics, une course cycliste allemande, a lieu le . Il s'agit de la 19e épreuve de l'UCI World Tour 2015[1],[2]. L'Allemand André Greipel (Lotto-Soudal) remporte la course au sprint, devant le tenant du titre, le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) et l'Italien Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing)[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

La course commence à Kiel et se termine à Hambourg. Le parcours est principalement plat, de ce fait la course convient généralement aux sprinteurs.

Équipes[modifier | modifier le code]

Vingt équipes participent à cette Vattenfall Cyclassics : dix-sept WorldTeams et trois équipes continentales professionnelles :

UCI WorldTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale Drapeau de la France France ALM
Astana Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan AST
BMC Racing Drapeau des États-Unis États-Unis BMC
Cannondale-Garmin Drapeau des États-Unis États-Unis TCG
Etixx-Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique EQS
FDJ Drapeau de la France France FDJ
Giant-Alpecin Drapeau de l'Allemagne Allemagne TGA
IAM Drapeau de la Suisse Suisse IAM
Katusha Drapeau de la Russie Russie KAT
Lampre-Merida Drapeau de l'Italie Italie LAM
Lotto NL-Jumbo Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas TLJ
Lotto-Soudal Drapeau de la Belgique Belgique LTS
Movistar Drapeau de l'Espagne Espagne MOV
Orica-GreenEDGE Drapeau de l'Australie Australie OGE
Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni SKY
Tinkoff-Saxo Drapeau de la Russie Russie TCS
Trek Factory Racing Drapeau des États-Unis États-Unis TFR
Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
Bora-Argon 18 Drapeau de l'Allemagne Allemagne BOA
Cult Energy Drapeau du Danemark Danemark CLT
MTN-Qhubeka Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud MTN

Règlement de la course[modifier | modifier le code]

Primes[modifier | modifier le code]

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e à 20e
Prix 16 000 € 8 000 € 4 000 € 2 000 € 1 600 € 1 200 € 1 100 € 800 € 400 € 400 €

Favoris[modifier | modifier le code]

Le tenant du titre est le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha). Il fait partie des principaux favoris, tout comme les Allemands Marcel Kittel (Giant-Alpecin) et André Greipel (Lotto-Soudal), ainsi que le Britannique Mark Cavendish (Etixx-Quick Step)[4].

Récit de la course[modifier | modifier le code]

Malgré plusieurs attaques dans la dernière partie de la course, la victoire se joue une nouvelle fois au sprint. Kittel est laché dans la dernière montée, tandis que Cavendish est pris dans une chute à 3 kilomètres de l'arrivée. Kristoff lance le sprint, mais Greipel est en mesure de le suivre et de le passer pour remporter sa première victoire sur la course. Kristoff termine deuxième et la troisième place revient à l'Italien Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing)[3].

Classement final[modifier | modifier le code]

Cycliste Équipe Pays Temps Points UCI
1 André Greipel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Lotto-Soudal en 4 h 57 min 05 s 80
2 Alexander Kristoff Drapeau de la Norvège Norvège Katusha m.t. 60
3 Giacomo Nizzolo Drapeau de l'Italie Italie Trek Factory Racing m.t. 50
4 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Etixx-Quick Step m.t. 40
5 Greg Van Avermaet Drapeau de la Belgique Belgique BMC Racing m.t. 30
6 Arnaud Démare Drapeau de la France France FDJ m.t. 22
7 Matti Breschel Drapeau du Danemark Danemark Tinkoff-Saxo m.t. 14
8 Ramon Sinkeldam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Giant-Alpecin m.t. 10
9 Niccolò Bonifazio Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Merida m.t. 6
10 Rasmus Guldhammer Drapeau du Danemark Danemark Cult Energy m.t. -

UCI World Tour[modifier | modifier le code]

Cette Vattenfall Cyclassics attribue des points pour l'UCI World Tour 2015, par équipes uniquement aux équipes ayant un label WorldTeam, individuellement uniquement aux coureurs des équipes ayant un label WorldTeam.

Position[5],[6] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 80 60 50 40 30 22 14 10 6 2

Classement individuel[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, le classement individuel de l'UCI World Tour à l'issue de la course[7].

Classement individuel
Rang Coureur Équipe Points
1 Drapeau : Espagne Alejandro Valverde Movistar 532
2 Drapeau : Royaume-Uni Christopher Froome Sky 422
3 Drapeau : Espagne Alberto Contador Tinkoff-Saxo 407
4 Drapeau : Colombie Nairo Quintana Movistar 365
5 Drapeau : Norvège Alexander Kristoff Katusha 323
6 Drapeau : Espagne Joaquim Rodríguez Katusha 322
7 Drapeau : Belgique Greg Van Avermaet BMC Racing 322
8 Drapeau : Australie Richie Porte Sky 314
9 Drapeau : Royaume-Uni Geraint Thomas Sky 283
10 Drapeau : Portugal Rui Costa Lampre-Merida 274

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, le classement par pays de l'UCI World Tour à l'issue de la course[8].

Classement par pays
Rang Pays Points
1 Drapeau de l'Espagne Espagne 1 582
2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 973
3 Drapeau de la Colombie Colombie 814
4 Drapeau de l'Italie Italie 769
5 Drapeau de la France France 757
6 Drapeau de la Belgique Belgique 755
7 Drapeau de l'Australie Australie 717
8 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 693
9 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 550
10 Drapeau de la Norvège Norvège 323

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, le classement par équipes de l'UCI World Tour à l'issue de la course[9].

Classement par équipes
Rang Équipe Points
1 Drapeau : Royaume-Uni Sky 1 246
2 Drapeau : Espagne Movistar 1 242
3 Drapeau : Russie Katusha 1 190
4 Drapeau : Belgique Etixx-Quick Step 908
5 Drapeau : Russie Tinkoff-Saxo 791
6 Drapeau : États-Unis BMC Racing 788
7 Drapeau : Kazakhstan Astana 715
8 Drapeau : Belgique Lotto-Soudal 564
9 Drapeau : Australie Orica-GreenEDGE 507
10 Drapeau : France AG2R La Mondiale 501

Liste des participants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « UCI confirm WorldTour Calendar 2015 », Cycling News (consulté le 4 janvier 2015)
  2. « 2015 UCI Calendar », UCI (consulté le 4 janvier 2015)
  3. a et b Susan Westemayer, « Greipel wins bunch sprint in Hamburg », Cyclingnews.com,‎ (lire en ligne)
  4. Sadhbh O'Shea, « Cavendish, Kittel and Greipel match-up in German WorldTour race », Cyclingnews.com,‎ (lire en ligne)
  5. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 24 janvier 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  6. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 1er novembre 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 22 janvier 2016)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Nation », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 22 janvier 2016)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Team », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 22 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]