Vassilii Sérioguine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vassili Gueorguievitch Sérioguine
Василий Георгиевич Серёгин
Surnom Kapitan Tatiana
Naissance 12 mars 1915 ( dans le calendrier grégorien)
village de Lomintsévo
Empire Russe
Décès (à 81 ans)
Drapeau de l'URSS Homiel
URSS
Origine Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Arme Aviation
Grade Colonel de l’Armée Soviétique
Années de service 1939-1958
Commandement Commandant de l’escadrille
Conflits Grande guerre patriotique
Guerre de Corée
Faits d'armes Défense d’Odessa
Bataille de Koursk
Offensive de Biélorussie
Offensive de Prusse-Orientale
Distinctions Hero of the USSR Gold Star.png
Order of Lenin ribbon bar.png Order of Lenin ribbon bar.png Order of Red Banner ribbon bar.png
Order of Red Banner ribbon bar.png Order of Red Banner ribbon bar.png Order of Red Banner ribbon bar.png
Order of Red Banner ribbon bar.png Order of Red Banner ribbon bar.png Order alexander nevsky rib.png
Order gpw1 rib.png Order gpw1 rib.png Order redstar rib.png
Order redstar rib.png Order of Glory Ribbon Bar.png 30 years saf rib.png
Hommages Legion Honneur Chevalier ribbon.svg
chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur

Vassili Gueorguievitch Sérioguine (en russe :  Василий Георгиевич Серёгин), né le 12 mars 1915 ( dans le calendrier grégorien) à Lomintsévo (Empire Russe) et décédé le à Homiel, colonel de l’Armée Soviétique, participant de la Grande guerre patriotique et la guerre de Corée, était un aviateur du 18e Régiment d'Aviation de Chasse de la Garde de Vitebsk, Héros de l'Union soviétique (1948).

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de la carrière de pilote[modifier | modifier le code]

V. Sérioguine a obtenu son brevet de pilote civile à l'aéroclub d'Oulianovsk et après cela l’École des aviateurs-moniteurs de l’Aviation civile.

En 1939, V. Sérioguine a été recruté dans Armée rouge des ouvriers et paysans. En 1940, il a terminé l'École des pilotes de guerre à Perm.

Grande Guerre patriotique[modifier | modifier le code]

L’Allemagne nazi ayant attaqué l’URSS, Vassilii a déposé un rapport avec la demande de l'envoyer au front. Quelques jours après, en combattant dans le 168e régiment de l’aviaton de chasse, il a pris part à la défense du ciel au-dessus d’Odessa.

Ayant commencé à combattre comme un pilote ordinaire, V. G. Sérioguine est devenu commandant d’une escadrille 18e Régiment d'Aviation de Chasse de la Garde de Vitebsk.

En avril 1945, le major Sérioguine était déjà navigateur aérien de la 303e division d’aviation de chasse (1re Armée aérienne du Troisième front biélorusse). Vers cette période, il avait effectué 332 vols, avait participé aux 35 combats aériens et avait abattu 16 avions ennemis.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Le , le jour du 30e anniversaire de l’Armée Rouge Vassilii Sérioguine a été honoré par le Décret du Présidium du Soviet Suprême de l'URSS du titre de Héros de l'Union Soviétique.

Après la guerre, Serioguine a continué le service dans l'Armée soviétique, a pris part à la guerre de Corée. En 1958, ayant le grade de colonel, il a été transféré à la réserve. Il a vécu et travaillé à Homiel. Il a également agi dans la vie sociale. Vassilii Sérioguine est mort le et a été enterré à Homiel.

Décoration et hommage[modifier | modifier le code]

  • Ayant été le pilote de l’unité internation soviéto-française, V. Sérioguine est devenu Citoyen d’honneur de Paris[1] et a été honoré de l’ordre de la Légion d’Honneur, que le Président de la République Française Charles de Gaulle lui a remis en 1961[2].
  • Le colonel V. Sérioguine est devenu récipiandaire de 13 ordres de l’URSS, dont six – ordres du Drapeau Rouge.
  • Le personnage de Sérioguine est présenté dans le film «Normandie-Niémen» sous le nom du capitaine Tarassienko, surnommé «Kapitan Tatiana». Le rôle est interprété par Nikolaï Rybnikov.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]