Vassili Vassilievitch Kotchoubeï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Kotchoubeï.

Vassili Vassilievitch Kotchoubeï
Василий Васильевич Кочубей
Naissance 13 août 1784
Iaroslavets (raïon de Krolevets / Oblast de Soumy

/ Ukraine)

Décès (à 60 ans)
Origine Russe
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Arme Infanterie
Grade Colonel
Années de service 1803-1816
Conflits Guerre de la Quatrième Coalition, Guerre de la Sixième Coalition
Faits d'armes Bataille de Borodino, Bataille de Viazma, combats de Dorogobouj, Bataille de Dresde, bataille de Leipzig, Bataille de Kulm
Distinctions Épée d'or Pour bravoure
Autres fonctions Conseiller de collège, Conseiller d'État, Conseiller d'État véritable, Conseiller privé
Famille Vassili Vassilievitch Kotchoubeï (père)
  • Ielena Vassilievna Toumanskaïa (mère)

Vassili Vassilievitch Kotchoubeï. (En alphabet cyrillique : Василий Васильевич Кочубей). Né le 13 août 1784 à Iaroslavets (raïon de Krolevets / Oblast de Soumy / Ukraine), décédé le 9 septembre 1844. Il prit part aux Guerres napoléoniennes, Conseiller privé en 1835.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils aîné du major-général Vassili Vassilievitch Kotchoubeï (1756-1800) et de son épouse Ielena Vassilievna Toumanskaïa (1762-1836).

En 1815, Vassili Vassilievitch Kotchoubeï épousa Avdotia Vassilievna Lizougova (23 août 1793-7 mars 1815), peu de temps après cette union son épouse décéda de la tuberculose[1].

En 1820, il épousa en secondes noces, Varvara Nikolaïevna Rakhmanova (décédée le 7 décembre 1846).

Quatre enfants naquirent de cette union :

Évolution de la carrière militaire[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

Insigne du Régiment de la Garde Keksgolmski

Frère aîné de Demian Vassilievitch, d'Alexandre Vassilievitch, d'Arkadi Vassilievitch Kotchoubeï (1790-1878) (l'auteur de Chronique de famille), de Ielena Vassilievna Kotchoubeï (1793-1863) et neveu du prince Viktor Pavlovitch Kotchoubeï[3], Vassili Vassilievitch Kotchoubeï eut pour ascendant Küçük, un bey tartare de Crimée. Né dans une famille ukrainienne[4]. Ses parents de famille noble cosaque furent les propriétaires de domaines à Gloukhovski (oblast de Tchernihiv)[3]

Enfance[modifier | modifier le code]

Vassili Vassilievitch Kotchoubeï étudia au domicile de ses parents. Viktor Pavlovitch Kotchoubeï choisit pour diriger les études de ses neveux l'abbé Froment[5]. Il poursuivit ses études à l'école Abbé Nikolia (l'abbé Dominique Charles Nicolas, l'un des fondateurs du Lycée Richelieu d'Odessa), une institution réservée à la noblesse[6].

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

La bataille de Borodino. Le général Piotr Ivanovitch Bagration gisant sur le sol mortellement blessé, à ses côtés, sur le cheval, le général Piotr Petrovitch Konovnitsyne, une œuvre du peintre bavarois Peter von Hess. (1843). Musée de l'Ermitage. Saint-Pétersbourg.

Alors âgé de quatre ans, ce fut au grade d'enseigne que le jeune Vassili fut inscrit en 1788 au Régiment de la Garde Semionovski. En 1794, il fut promu Kaptenarmous / Каптенармус (capitaine d'armes). Le 7 février 1799, il fut cadet au collège des Affaires étrangères. Le 21 octobre 1803, ce fut au grade d'enseigne de la Garde qu'il fut transféré au Régiment de la Garde Keksgolmski[7]. Le 4 octobre 1804, il servit dans les rangs du Régiment de la Garde Preobrajenski[3]. Le 16 octobre 1806, il fut élevé au grade de sous-lieutenant puis le 25 avril 1809 au grade de lieutenant. Le 5 août 1811, il reçut une nouvelle promotion capitaine, à ce grade, il prend part à certaines batailles de la Guerre de la Quatrième Coalition, en outre, il fut engagé dans la Guerre patriotique de 1812[3]. Il se distingua lors de la bataille de Borodino le 7 septembre 1812. Il prit également part à la bataille de Viazma le 3 novembre 1812, aux combats de Dorogobouj, le 7 novembre 1812[8] Au cours de la Campagne d'Allemagne, il fut engagé dans la bataille de Dresde les 26 et 27 août 1813 et Leipzig les 16 et 19 octobre 1813. Le 30 août 1813, sous les ordres du général Michel Barclay de Tolly, il affronta les troupes françaises à Kulm, au cours des combats, il démontra une grande bravoure, il fut récompensé par l'attribution de l'épée d'or avec l'inscription Pour bravoure. Le 23 septembre 1813, il fut élevé au grade de colonel. Le 27 janvier 1816, il quitta l'armée.

Carrière dans la fonction publique[modifier | modifier le code]

Retraité de l'armée, de 1823 à 1830, Vassili Vassilievitch occupa divers postes dans l'administration de l'Empire russe. Tout d'abord, il occupa les fonctions de conseiller de collège (6e rang de la table des rangs) et fut l'adjoint pour des missions spéciales près du gouverneur général de Moscou. Le 3 avril 1825, conseiller d'État (5e rang de la table des rangs). Le 11 janvier 1828, il fut nommé conseiller d'État véritable (4e rang de la table des rangs). Le 22 avril 1830, il occupa les fonctions de héraut d'armes (dans l'Empire russe, personne chargée des affaires de la noblesse)[9] Le 6 avril 1830, il siégea en qualité de conseiller secret[3].

En 1829, lors d'une visite à Moscou, il rencontra le poète russe Alexandre Sergueïevitch Pouchkine[3].

Décès[modifier | modifier le code]

Vassili Vassilievitch Kotchoubeï décéda le 9 septembre 1844.

Domaines[modifier | modifier le code]

Vassili Vassilievitch Kotchoubeï fut le propriétaire de domaines à Gloukhovski (oblast de Tchernihiv)[3]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chronique de famille. Arkadia Vassilievitch Kotchoubeï. 1790-1873. Saint-Pétersbourg. 1890.
  2. ru.rodovid.org
  3. a b c d e f et g feb-web.ru
  4. www.kochubeyclub.ru
  5. Grande encyclopédie russe. S.L. Kravets. Kotchoubeï. 201. tome 15. pages 533 à 535
  6. porto-fr.odessa.ua
  7. Chronique de famille. Arkadia Vassilievitch Kotchoubeï. 1790-1873
  8. www.smol1812.a-mv.ru
  9. www.rusizn.ru

Source[modifier | modifier le code]