Vasil Bykaŭ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bykov.

Vasil Bykaŭ (en biélorusse : Васіль Уладзіміравіч Быкаў, Vassil Ouladzimiravitch Bykaw ; en russe : Василий Владимирович Быков, Vassili Vladimirovitch Bykov) est un écrivain soviétique et biélorusse né le et décédé le . Il est surtout connu pour ses œuvres sur la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vasil Bykaŭ est né en 1924 dans le village Byčki, non loin de Vitebsk.Il étudia à l'école artistique de Vitebsk en 1939-1940. En 1941, il se trouvait en Ukraine lorsque l'Allemagne nazie envahit l'Union soviétique. À 17 ans, il s'engagea volontairement dans l'Armée rouge. Après avoir passé des années dans l'armée, il ne retourne en URSS que dans les années 1950. À Hrodna il commença à travailler en tant que journaliste du journal Pravda.

En 1978, il s'établit à Minsk.

En dehors des frontières de son pays natal, Vasil Bykaŭ est l'un des auteurs biélorusses les plus lus. À l'époque de l'Union soviétique, les œuvres de Vasil Bykaŭ ont été traduites dans la plupart des langues.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Romans
  • Кар'ер
Récits
  • Аблава (La Traque)
  • Ваўчыная яма
  • Знак бяды (Signe du malheur)
  • Трэцяя ракета (Troisième fusée)
  • У тумане (Dans le brouillard)
Nouvelles
  • Адна ноч (Une nuit)
  • Байкі жыцьця (Luttes de la vie)
  • Вуціны статак
  • Кошка і мышка (Le chat et la souris)
  • Круты бераг ракі
  • Маленькая чырвоная кветачка (Petite fleur rouge)
  • Мурашкі (Fourmis)
  • На балотнай сьцяжыне
  • На сцяжыне жыцця
  • Незагойная рана
  • Пахаджане
  • Салдацкі лёс (Destin du soldat)
  • Сваякi
  • Хутаранцы
  • Эстафета

Liens externes[modifier | modifier le code]