Variable ordinale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En statistique, on qualifie d'ordinale une variable qualitative pour laquelle la valeur mesurée sur chaque individu (parfois qualifiée de catégorie ou de modalité) est numérique.

On peut alors classer les individus par valeurs croissantes ou décroissantes. La moyenne sur plusieurs individus n'a pas toujours de sens mathématiquement, et peu d'intérêt en pratique. On doit s'intéresser à la médiane.

Exemples :

  • L'appréciation des clients pour un produit, qu'on peut par exemple noter, pour plus de commodité, de -2 (très mauvais) à +2 (excellent), en passant par 0 (indifférent).
  • La taille des clients pour un constructeur automobile ou un transporteur aérien. Deux clients, l'un d'1,80 m, l'autre d'1,65 m, ne font pas ensemble 3,45 m, ni en moyenne 1,725 m.
  • La température. Deux journées, l'une à 36,5°, l'autre à 40°, n'ont pas en moyenne une température de 38,25°.

La taille et la température peuvent également être considérées comme des variables quantitatives continues. Ainsi, le calcul de la moyenne devient pertinent.

Ces variables (taille et température) seraient considérées comme étant quantitatives ordinales si, au sein même de la question, on en retrouvait les valeurs groupées par modalités.

Exemple : Quelle est votre taille ?

  1) Moins de 1,50 m.
  2) De 1,50 m à 1,60 m.