Étoile variable irrégulière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Variable irrégulière)

Une (étoile) variable irrégulière est un type d'étoile variable dont les variations de luminosité ne présentent pas de périodicité définie. Il y a deux sous-types principaux de variables irrégulières : les variables irrégulières éruptives et les variables irrégulières pulsantes.

Les variables irrégulières éruptives sont divisées en trois catégories :

  • Les variables du groupe I sont séparées en deux sous-groupes IA (types spectraux O à A) et IB (types spectraux F à M).
  • Les variables appelées IN (irregular nebulous) ou variables de type Orion, spécifiques aux régions de formation d'étoiles, peuvent varier de plusieurs magnitudes avec des changements rapides allant jusqu'à 1 magnitude en 1 à 10 jours, sont de façon similaire séparées en fonction du type spectral en sous-groupes INA et INB, mais avec un sous-groupe supplémentaire, INT, pour les étoiles de type T Tauri, ou INT(YY) pour les étoiles de type YY Orionis.
  • La troisième catégorie d'irrégulières éruptives sont les étoiles IS, qui présentent des variations rapides de 0,5 à 1 magnitude en quelques heures ou jours ; de nouveau, elles sont séparées en sous-groupes ISA et ISB.

Les géantes ou supergéantes irrégulières pulsantes, toutes de type spectral tardif (K, M, C, ou S), sont classées en type L-LB pour les géantes et LC pour les supergéantes. La question de savoir combien de ces dernières sont en fait des variables semi-régulières qui demandent simplement plus d'analyses, reste ouverte[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gerry Arlen Good, Observing Variable Stars, Springer Science, (présentation en ligne)