Varanopidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Varanopidae
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette d'un varanopidé : Varanops brevirostris au muséum d'histoire naturelle de l'Université du Michigan.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Tetrapoda
— non-classé — Amniota
Classe Synapsida
— non-classé — Eupelycosauria

Famille

 Varanopidae
Romer & Price[1], 1940

Sous-familles de rang inférieur

  • Varanopinae
  • Mycterosaurinae

Les Varanopidae (varanopidés en français) constituent une famille éteinte de synapsides eupélycosauriens qui ressemblaient aux varans actuels et auraient eu le même style de vie, d'où leur nom. Il sont vécu au cours du Permien inférieur et moyen aux Amériques, en Russie et en Afrique du Sud.

Description[modifier | modifier le code]

La longueur totale des varanopidés varie entre 1 à 2 mètres[2]. Ils présentent déjà certaines caractéristiques avancées des vrais « pélycosauriens », comme des crânes hauts, étroits et allongés. Leurs mâchoires sont longues avec des dents tranchantes.

Cependant, ils montrent encore des caractères primitifs par rapport aux mammifères. Ils avaient de longues queues, un corps semblable à celui d'un lézard et des pattes minces.

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Les varanopidés étaient principalement carnivores, mais comme leur taille était réduite, leur régime alimentaire est passé d'un mode de vie carnivore à un mode de vie insectivore. Comparés aux autres animaux du Permien inférieur, ils étaient des créatures agiles. Aucun Varanopidae connu à ce jour n'a développé une voile dorsale comme certains « pélycosauriens » comme Dimetrodon.

Classification[modifier | modifier le code]

Dessin de Varanodon agilis.

Le cladogramme suivant, établi par R. J. Benson en 2012[3], positionne la famille des varanopidés parmi les synapsides :



Tseajaia campi



Limnoscelis paludis


Amniota


Captorhinus spp.



Protorothyris archeri



Synapsida


Caseasauria




Ianthodon schultzei




Edaphosauridae



Sphenacodontia






Ophiacodontidae

Archaeothyris florensis




Varanosaurus acutirostris




Ophiacodon spp.



Stereophallodon ciscoensis





Varanopidae

Archaeovenator hamiltonensis




Pyozia mesenensis



Mycterosaurinae

Mycterosaurus longiceps




? Elliotsmithia longiceps (BP/1/5678)



Heleosaurus scholtzi



Mesenosaurus romeri




Varanopinae


Varanops brevirostris




Watongia meieri



Varanodon agilis






Ruthiromia elcobriensis




Aerosaurus wellesi



Aerosaurus greenleorum












Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Varanopidae Romer & Price, 1940 (en)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A. S. Romer and L. I. Price. 1940. Review of the Pelycosauria. Geological Society of America Special Paper 28:1-538
  2. (en) Reisz , RR & Laurin, M., « Réévaluation du synapside énigmatique du Permien Watongia et de sa signification stratigraphique », Revue canadienne des sciences de la Terre = 41,‎ , p. 377-396 (DOI 10.1139 / e04-016)
  3. (en) R.J. Benson, « Interrelationships of basal synapsids: cranial and postcranial morphological partitions suggest different topologies », Journal of Systematic Palaeontology, vol. in press,‎ , p. 601–624 (DOI 10.1080/14772019.2011.631042, lire en ligne)