Vango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vango
Auteur Timothée de Fombelle
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman jeunesse, aventure
Version originale
Langue Français
Date de parution 20102011
Version française
Éditeur Gallimard jeunesse

Vango est une suite romanesque de deux romans pour la jeunesse écrits par Timothée de Fombelle.

Résumé du tome 1[modifier | modifier le code]

Vango Romano, un adolescent de 19 ans et demi, est sur le point d'être ordonné prêtre. Mais, poursuivi pour un crime qu'il n'a pas commis, il est obligé de s'échapper. Il doit fuir la police qui l'accuse, les forces mystérieuses qui le traquent et surtout, il doit partir à la recherche de son passé qui lui cache des lourds secrets.

« Le petit garçon serrait son mouchoir entre ses doigts. On distinguait sur le fond bleu nuit un grand V brodé d'or. Combien de royaumes nous ignorent. » (tome 1 : Entre ciel et terre)

Résumé apéritif de l'éditeur :

« Paris, 1934. Devant Notre-Dame, une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Écosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. »

Résumés des chapitres 1 à 7 (première partie)[modifier | modifier le code]

Résumé du chapitre 1[modifier | modifier le code]

Nom: La voie des anges

Temps: Avril,1934

Lieu: Paris

Vocabulaire et Figures de style utilisées: https://sway.com/nkeIRzNCqdVQF2lF?ref=Link

Résumé: Vango sur le point de se faire ordonné prêtre est poursuivi par la police. Il grimpe les gargouilles, les jets de pierres et les immeubles, personne ne l’attrape. Quelqu’un tire dans l’assemblée, Boulard, chef de la police française est furieux, il avait ordonné de ne pas tirer.

Résumé du chapitre 2[modifier | modifier le code]

Nom: Le sanglier-qui-fume

Temps: Le soir même (le même moment que le chapitre 1)

Lieu: Paris

Le commissaire est furieux contre ses hommes qui ont laissé Vango s’échapper devant plus de 2 000 personnes. Ils sont la honte de la France. Une femme arrive, elle s’appelle Ethel, elle est écossaise et elle a dessiné un portrait de l’homme qui a tiré derrière eux, il y a un homme qui épluche des pommes de terres en forme de diamant à 8 faces. Il part au moment où le commissaire raccompagne Ethel à la porte. Le commissaire est furieux quand il voit qui il a laissé partir. Cet homme était Vango Romano, il a tué un homme.

Résumé du chapitre 3[modifier | modifier le code]

Nom: Paranoïa

Temps: nuit d’ Lieu: Sotchi, au bord de la mer noire

Une petite fille nommée Setanka écoute son père et un étranger parler de quelqu'un ou quelque chose qu'ils nomment l'Oiseau. Ce qu’elle ne sait pas c’est que son père est le grand dirigeant de la Russie, sont père est Staline.

Temps: Au même moment

Lieu: Paris

Vango se dirige vers le séminaire, où il cherche à comprendre les réponses auprès du Père Jean. Après être entré dans la chambre du Père Jean, il le découvre mort, et trouve une lettre sur laquelle il était écrit: FUGERE VANGO. Cela veut dire « fuir Vango. » Il comprend donc son crime aux yeux de la police française, celui qu’il n’a jamais commis, le meurtre du Père Jean, qui à cause de ces dernier mots, l’a pris pour l’assassin. Agenouillé, il regarde les derniers mots de son ami et comprend qu’ils sont un ordre : il doit fuir.

Résumé du chapitre 4[modifier | modifier le code]

Nom: Premier matin du monde

Temps:

Lieu: Salina, îles Éoliennes, Sicile

Pipât Troisi trouve une jeune avec un enfant et les ramènent au village. L’enfant dort et elle ne semble plus se souvenir de rien. Le premier qu’elle prononce est Vango, le nom du petit garçon. Elle parle français puis grec, italien, anglais, allemand et pour finir du russe. La femme a peur, elle veut rester ici et trouver un refuge. Finalement c’est Mazzetta qui leur accorde un refuge mais elle refuse tout d’abord en faisant non de la tête. Mazzetta ira habiter avec son âne qu’il a nommé tesoro, il doux comme son âne et fait fait vivre ses protégés avec une pièce d’argent pour toutes les nouvelles lunes. ( pour rappel, il était pauvres et violent avant ) Vango grandi avec trois nourrices : liberté, solitude et Mademoiselle. Il comprend 5 langues à 5 ans, escalade les falaises à 7 ans, nourris dans la main les faucons à 9 ans... Il dort avec un lézard sur le cœur et appelle les hirondelles en sifflant, il chante les berceuses russes aux scarabées et dévore la cuises de fée de Mademoiselle. Mais à 10 tout à changé avec la découverte...

Résumé du chapitre 5[modifier | modifier le code]

Nom: De l'autre côté du brouillard

Date:

Lieu: Îles Éolienne

Résumé : Vango sauve à temp le pêcheur de câpre, Pipot Troisi, de la noyade. Pendant ce temp le docteur Basilio complimente Mademoiselle sur ses talents de cuisinière et lui fait la cour. Lorsque Vango se réveille, il découvre l’ile d’Urkhuda. L’ile des moines.

Résumé du chapitre 6[modifier | modifier le code]

Nom: L'île mystérieuse

Temps: le lendemain [temps du chapitre 5]

Lieu: Le même endroit [que le chapitre 5]

Vango se réveille et rencontre le Père Zefiro qui lui demande son âge. Vango ment et lui répond qu’il a 15 ans. 15 ans c’est trop pour le monastère. Zefiro endort Vango et le renvoie chez lui. Lorsqu'il se réveille, il est chez Mademoiselle avec Basilio. Persuadé d’avoir découvert une île, on luit dit que ce n’était qu’un rêve. Au fil des jours, il s’apprête à croire qu’il rêvé lorsqu’il entend dire que Pipo Troisi à disparut. Une semaine plus tard il retourne sur l’ile.

Résumé du chapitre 7[modifier | modifier le code]

Nom: Zefiro

Vango se réveille sur l’île d’Urkhuda et retrouve Pipo Troisi. Il fait la connaissance des moines et du Père Zefiro qui ne veut pas le garder. Il marchande le droit de revenir contre une abeille reine et revient le lendemain avec deux reines, de la viande, des gâteaux et des allumettes. Le jour de ses 13 ans, trois après sa découverte du monastère, Vango annonce qu’il veut devenir prêtre. Zefiro est furieux, il l’envoie voir le monde, il l’envoie voir la vie en dehors de ses îles. Guerre, joie, peines, souffrance, deuils, amour, haine, colère, meurtre, consolation, petits bonheurs, vie, naissance, pouvoir, politique, combat, paix, violette.

Résumé du tome 2[modifier | modifier le code]

New York, 1936. Accroché aux sommets des gratte-ciel, Vango poursuit l'homme qui a causé son malheur et détient le secret de sa naissance. Mais la fuite de Vango ne connaît pas de trêves. Quel est le chasseur et quelle est la proie ? L'Amour d'Ethel survivra-t-il à tant de tempêtes ?

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Vango Romano : adolescent de 19 ans. Poursuivi pour un crime qu'il n'a pas commis, il est obligé de s'échapper. Police française, trafiquant d’arme, espions russes..., tous le cherchent.

Il est en vérité le dernier des Romanov.

  • Hugo Eckener : à la tête de l'entreprise de dirigeables Zeppelin, il réalise le premier et seul tour du monde en Zeppelin de l'histoire. Il est profondément anti-nazi. Ce personnage a vraiment existé et a joué à peu près le même rôle dans la réalité.
  • Ethel : Jeune écossaise amoureuse de Vango depuis le tour du monde en Zeppelin durant lequel ils se sont rencontrés cinq ans avant le début de l'intrigue. Elle tente de le retrouver et de le sauver. Son frère, Paul est officier aviateur dans l’armée de l’air. Ses parents sont morts dans un avion quand elle était petite.
  • La Taupe : jeune adolescente bourgeoise juive qui vit sur les toits de Paris car elle est claustrophobe. Ses parents sont très peu présents. Elle a rencontré Vango une nuit sur la tour Eiffel.
  • Avignon : policier adjoint du commissaire Boulard, il en vérité espion pour le compte de Voloi Viktor.
  • Voloï Viktor/Mme Victoria : trafiquant d'armes recherché par toutes les polices du monde, il change très souvent de nom et est très influent. Il traque impitoyablement le monastère de Zefiro, la seule personne à l’avoir trahi.
  • Le père Jean: Mentor de Vango, il travaillait au séminaire des carmes. Il meurt la veille avant que Vango devienne prêtre. Vango est accusé de l'avoir tué.
  • le Père Zefiro : Prêtre médecin sur les champs de bataille de 1914, il rencontre un allemand, un anglais et un italien. Le groupe violette est née. Plus tard il s’engage comme confesseur du plus grand trafiquant d’arme, Voloï Victor recherché par la police et indique son emplacement exact pour sa capture au forces françaises. La capture est ratée, Voloï s’enfuit et la tête de Zefiro est mise à prix. Zefiro s’enfuit à Rome, au Vatican pour voir le Pape. 3 jours plus tard, le prêtre Zefiro est mort pour le commun des mortels. En vérité, ce sont des os achetés au Muséum d’histoire naturelle qui ont été déposés dans le cercueil, Zefiro est loin, il a fondé un monastère, quelque part, invisible pour les yeux du monde, avec des personnes comme lui, qui pour rester en vie ont du mourir aux yeux de tous.

Lieux visités[modifier | modifier le code]

  • Paris : la fuite de Vango commence sur les marches de Notre-Dame et la ville apparaît souvent dans l'histoire.
  • Île de Salina : Vango et Mademoiselle échouent sur cette plage après une tempête en mer.
  • Alicudi : petite île désertique qui abrite le monastère secret de Zéfiro.
  • Friedrichshafen : siège de l'entreprise Zeppelin.
  • Loch Ness : le château d'Ethel et son frère se trouve sur les rives du Loch Ness, à Everland plus précisément.
  • New York : en pleine construction des grands buildings, Zéfiro et Vango poursuivent Voloï Viktor.
  • Moscou : Mademoiselle y est séquestrée avec la famille d'Andreï.
  • Île de Noirmoutier : Zefiro a été prêtre à l'abbaye de la Blanche durant de longues années, et Vango s'y réfugie pendant la guerre.
  • Lakehurst : base aéronavale où atterrissent le Hindenburg et le Zeppelin

Critique littéraire[modifier | modifier le code]

  • « Assurément le meilleur de ce qui s'écrit aujourd'hui pour la jeunesse et pour tous les âges. » (Le Figaro littéraire, )[1]
  • « Tout le plaisir est là, dans cette effervescence d'un récit minutieusement bâti, pièce après pièce, dans cette énergie d'une plume aussi claire que vive, cette générosité de l'imagination, ce bonheur évident de raconter. » (Télérama)[2]
  • « Une aventure trépidante qui séduira autant les ados que les parents. » (France Soir)

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

  1. Entre ciel et terre, Gallimard Jeunesse, , 384 p. (ISBN 9782070655892)[3]
  2. Un prince sans royaume, Gallimard Jeunesse, , 400 p. (ISBN 9782070638918)[4]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Prix Ado-Lisant
  • 2011 : Prix des Mordus du polar des bibliothèques de la ville de Paris
  • 2013 : Prix Hans Christian Andersen
  • 2015 : Prix de littérature de Jeunesse du ComeLand

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vango », sur le Figaro, (consulté le 11 novembre 14)
  2. « Vango », sur Télérama, (consulté le 11 novembre 14)
  3. « Vango : entre ciel et terre », sur Timothée de Fombelle (consulté le 11 novembre 14)
  4. « Vango : un prince sans royaume », sur Timothée de Fombelle (consulté le 11 novembre 14)