Vanessa Benelli Mosell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vanessa Benelli Mosell
Description de cette image, également commentée ci-après
Vanessa Benelli Mosell à Lille en 2016.
Informations générales
Naissance Prato, Drapeau de l'Italie Italie
Instruments Piano
Labels Decca, Universal Music
Site officiel www.vanessabenellimosell.com

Vanessa Benelli Mosell (née le ) est une pianiste et cheffe d'orchestre italienne [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Vanessa Benelli Mosell a commencé l'étude du piano à l’âge de trois ans[2]. Après une formation à l’Académie internationale de piano d’Imola en Italie[3], elle entre au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou pour étudier avec Mikhail Voskresensky. Elle est ensuite invitée au Royal College of Music à Londres ou elle poursuit un « Master in Performance » avec Dmitri Alexeev[3].

Elle donne son premier concert à l'âge de quatre ans et comme soliste avec orchestre à neuf ans, et commence une carrière internationale deux ans plus tard, en duo avec Pascal Rogé[3].

Depuis, elle s’est produite au Lincoln Center de New York, à la Philharmonie de Berlin, au Wigmore Hall de Londres, à l'Auditorium du Louvre, à la Leiszhalle de Hambourg, à l'Auditorium de Radio France de Paris, à l'auditorium Manzoni de Bologne, à la Tonhalle de Zurich, à l'Auditorio Nacional de Madrid, au Palau de la Musica de Valencia, à la Maison de l'Unesco, à l'Auditorium de Haifa, au Corum de Montpellier[4], au Théâtre de la Criée de Marseille[5], au Muziekgebouw d’Amsterdam, au Seoul Arts Centre, à la National Concert Hall de Dublin avec l’Orchestre de la RTE, mais aussi aux Beijing National Centre for the Performing Arts, Kings Place de Londres, à la Salle Cortot et à la Salle Gaveau de Paris et au Palau de la Musica Catalana de Barcelone, parmi d'autres lieux. En 2016 Vanessa Benelli Mosell a débuté à La Scala de Milan ainsi qu'au Teatro Regio de Turin[6] dans le cadre du Festival MiTo.

Parallèlement à ses études de piano, elle a étudié le violon, le chant, la composition et la direction d'orchestre.

En 2004, Yuri Bashmet lui décerne le Prix du Festival d'Elbe ou elle joue sous sa direction[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

La carrière de Vanessa est orientée autour du grand repertoire classique, mais aussi de la musique contemporaine qui la passionne depuis le plus jeune âge. Elle a enregistré 5 disques chez DECCA CLASSICS. Le plus recent, sorti en 2018 est consacré à l’oeuvre de Debussy. Elle obtient plusieurs recompenses pour ses enregistrements de l’oeuvre de Stockhausen mais aussi pour son concerto n°2 de Rachmaninov avec l’Orchestre Philharmonique de Londres.

La saison 18/19 marque ses débuts avec le Royal Scottish National Orchestra [7], dans le Concerto en sol de Maurice Ravel, ainsi qu'au Festival Al-Bustan à Beyrouth, a l'Auditorium de Radio France à Paris dans le cadre du Festival Présences 2019 [8], et avec l’Orchestre Philharmonique de Londres au Royal Festival Hall au Southbank Centre [9].

C’est après avoir remplacé au pied levé Martha Argerich avec les Solistes de Moscou [3], que Vanessa entama une carrière impressionnante accompagnée d’orchestres internationaux comme la Israel Camerata, les Solistes de Moscou, l'Orchestre Symphonique de Jérusalem, l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l'Orchestra del Teatro Comunale di Bologna, l'Orchestra del Teatro Regio di Torino, la Edmonton Symphony Orchestra, la Zurich KammerOrchester et les Münchner Symphoniker, entre autres. Elle s’est également produite dans de nombreux festivals tels que Ravello, Saratoga, Schloss Elmau, Ramatuelle, Les Arcs, Les Pianos Folies, ou Radio France[10],[11] et Montpellier[12].

En tant que chef d'orchestre, elle a dirigé la Wiener KammerOrchester dans la création Autrichienne de "Incanto" pour orchestre, du compositeur français Eric Tanguy; elle a dirigé, entre autres le Divertimento Ensemble à Milan [13] et la Berlin Sinfonia à Berlin. En 2019, Benelli Mosell est finaliste du Concours de Direction d’Orchestre MAWOMA organisé par Cartier.

Internationalement reconnue pour ses interprétations des Klavierstücke de Karlheinz Stockhausen, Vanessa est invitée par le compositeur à étudier avec lui en Allemagne en 2006[14]. Jusqu'à la mort de Stockhausen, elle travaille avec le compositeur[15] et reçoit prix et distinctions pour ses interprétations. Il qualifia l’artiste ainsi, “Vanessa Benelli Mosell a le pouvoir de faire apprécier ma musique au public”.

Spécialiste de la musique contemporaine, Vanessa collabore à de nombreuses créations d’oeuvres de compositeurs comme George Benjamin, Hugues Dufourt, Stefano Gervasoni, Martin Matalon et Marco Stroppa.

Vanessa a pour partenaires de musique de chambre Renaud et Gautier Capuçon, Julian Rachlin, Vadim Repin, Massimo Quarta, Daishin Kashimoto, Radovan Vlatkovich et Henri Demarquette avec qui elle enregistra l’oeuvre pour violoncelle et piano de Philip Glass et de Rachmaninov pour DECCA, à la Fondation Louis Vuitton de Paris.

En 2016, Vanessa est nommée Steinway Artist.

Discographie[modifier | modifier le code]

Dans son premier album, Vanessa Benelli Mosell a enregistré des œuvres de Prokofiev, Haydn, Liszt et Scriabine, avant d’en consacrer un second exclusivement à un récital Liszt « extraordinairement raffiné et riche de nuances... » (Gramophone)[16].

Son troisième disque avec des œuvres d'Igor Stravinsky, Karlheinz Stockhausen et Karol Beffa a marqué, en 2015, le début de sa collaboration exclusive avec Decca, suivi par Light, en mai 2016 et son début discographique avec l'Orchestre philharmonique de Londres, dans le Deuxième concerto de Rachmaninov (sous la direction de Kyrylo Karabyts)[17],[18],[19]. En 2017 elle enregistre son album consacré à l’oeuvre de Debussy (2017) suivi par "Echoes" (2018) avec le violoncelliste Henri Demarquette.


  • Virtuoso piano music : Sergeï Prokofiev, Franz Liszt, Joseph Haydn, Alexandre Scriabine - Vanessa Benelli Mosell, piano (26-28 novembre 2008, Brilliant classics 94209)[20] (OCLC 780236087)
  • Franz Liszt (La leggierezza ; Rhapsodies hongroise ; Liebestraum ; Galop russe ; Grand galop chromatique), Beethoven (Valse impromptu Capriccio alla turca), Rossini (La danza) (mars 2012, Brilliant classics 94357)[21] (OCLC 819804743 et 852211849)
  • [R]EVOLUTION : Karlheinz Stockhausen (8 Klavierstück), Karol Beffa (Suite), Igor Stravinsky (Trois Mouvements de Petrouchka) - Vanessa Benelli Mosell, piano (février/juin 2014, Decca 0289 481 1616 4)[22] (OCLC 913394051)
  • LIGHT : Alexandre Scriabine (Préludes, op. 11 ; Pièces, op. 2, Étude op. 8 no 12), Karlheinz Stockhausen ( Klavierstuck XII) (novembre 2015, Decca 0289 481 2491 6) (OCLC 947829950)
  • RACHMANINOV: Conc. pf. n. 2/Variazioni Corelli - Benelli Mosell/Karabits/LPO, 2017 - Decca
  • DEBUSSY: Vanessa Benelli Mosell, 24 Novembre 2017 - Decca
  • ECHOES: Vanessa Benelli Mosell, Henri Demarquette, 2018 - Decca

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vanessa Benelli Mosell, « Vanessa Benelli Mosell conducts Beethoven Symphony No.1 - IV », (consulté le 17 avril 2019)
  2. (en) Biographie sur casalmaggiorefestival.com
  3. a b c d et e Biographie sur pianobleu.com
  4. Biographie sur lespianosfolies.com
  5. Programme sur theatre-lacriee.com
  6. Programme sur mitosettembremusica.it
  7. (en) « Pianist Vanessa Benelli Mosell: 20th century music has a central role in my repertoire. It is the music I love », sur HeraldScotland (consulté le 17 avril 2019)
  8. « Concert d’ouverture - Mardi 12 Février 2019 - 20h00 Maison de la radio - Auditorium de Radio France », sur www.maisondelaradio.fr (consulté le 17 avril 2019)
  9. (en) « Spirit of romance », sur LPO (consulté le 17 avril 2019)
  10. Fiche de l'émission sur francemusique.fr
  11. Fiche de l'émission Carrefour de Lodéon sur francemusique.fr
  12. Biographie sur cmclassics.ch
  13. Vanessa Benelli Mosell, « GRISEY "Périodes" - Vanessa Benelli Mosell conducting the Divertimento Ensemble - », (consulté le 17 avril 2019)
  14. arkivmusic.com
  15. Interview par Pierre-Jean Tribot (5 septembre 2015) sur resmusica.com
  16. (en) www.lisztfestival.at
  17. Florence Michel, « Vanessa Benelli Mosell s’illustre dans Rachmaninov », sur resmusica.com,
  18. (en) Biographie sur loganartsmanagement.com
  19. (en) Biographie sur vanessabenellimosell.com
  20. (en) Revue sur musicweb-international.com
  21. (en) Revue sur musicweb-international.com
  22. Présentation, interview de Vanessa Benelli Mosell et critique du disque (24 juin 2015) par le critique Bruno Serrou.

Liens externes[modifier | modifier le code]