Vamé (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vame.

Les Vamé sont une population du Cameroun vivant dans l'extrême-nord du pays, dans le département du Mayo-Sava, à l'extrémité septentrionale des monts Mandara, à 7 km au sud de Mora[1].

Leur territoire s'inscrit dans un carré de 3 km de côté, s'étageant entre 450 et 950 mètres d'altitude[1].

En 1985, leur nombre a été estimé à 3 500[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le vame, une langue tchadique biu-mandara[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Olivier Nyssens, « Tradition orale et pouvoir rituel chez les Vamé du Nord-Cameroun », in Daniel Barreteau (dir.), Relations interethniques et culture matérielle dans le bassin du lac Tchad : actes du IIIe Colloque MEGA-TCHAD, Paris, ORSTOM, 11-12 septembre 1986, IRD Éditions, 1990, p. 217, (ISBN 9782709909983) [lire en ligne]
  2. Ethnologue code « mlr ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des villages du Margui-Wandala, ORSTOM, Yaoundé, juin 1972, 115 p.
  • Olivier Nyssens, « Tradition orale et pouvoir rituel chez les Vamé du Nord-Cameroun », in Daniel Barreteau (dir.), Relations interethniques et culture matérielle dans le bassin du lac Tchad : actes du IIIe Colloque MEGA-TCHAD, Paris, ORSTOM, 11-12 septembre 1986, IRD Éditions, 1990, p. 213-234, (ISBN 9782709909983) [lire en ligne]
  • Éric Thys et Olivier Nyssens, « Préparation et commercialisation de la viande canine chez les Vamé Mbrémé, population animiste des monts Mandara », dans Tropical Animal Production for the Benefit of Man, Prince Leopold Institute of Tropical Medicine, Bruxelles, 1982, p. 511-517.

Articles connexes[modifier | modifier le code]