Valprionde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valprionde
Le village et l'église.
Le village et l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Lot
Arrondissement Cahors
Canton Luzech
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Montcuq
Code postal 46800
Code commune 46326
Démographie
Population 116 hab. (2013)
Densité 7,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 20′ 59″ nord, 1° 07′ 12″ est
Altitude 266 m (min. : 167 m) (max. : 285 m)
Superficie 15,92 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Montcuq-en-Quercy-Blanc
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Valprionde

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Valprionde

Valprionde est une ancienne commune française située dans le département du Lot, en région Midi-Pyrénées, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Montcuq-en-Quercy-Blanc.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village traditionnel de Valprionde se trouve à 9 km de Montaigu-de-Quercy (Tarn-et-Garonne) et à 11 km de Montcuq (Lot). Il est composé d'une église, de moins d'une dizaine d'habitations authentiques du Quercy Blanc et est exempt de constructions récentes.

La mairie se situe à environ 400 m du village même dans la petite bourgade de Moulin Bessou. Sur l’ensemble de la commune, l’habitat récent est pour l’instant encore peu présent. Ce qui donne à cette commune l’aspect d’un territoire préservé. La presque totalité des constructions anciennes est issue de l’activité agricole, l’architecture est donc typique des pratiques culturales. Certaines fermes sont isolées et implantées au milieu de leurs terres agricoles mais plusieurs d’entre elles se sont regroupées pour former une série de hameaux dispersés sur l’ensemble du territoire communal. On citera, entre autres, le Farguiel, la Longagne, la Roque, la Serre, Paillas, Rouzet ou encore Saint Félix.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Valprionde est de formation romane basé sur val issu du latin vallis et de l'occitan prionda, prigonda féminin de prigond du latin profundus. Le tout désigne une vallée profonde[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Michel Castagné   Industriel
2008 2014 Paul Ficat   Agriculteur
2014 2020 Patrice Caumon   Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 116 habitants, en diminution de -9,38 % par rapport à 2008 (Lot : 0,05 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
495 738 835 722 726 746 733 680 659
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
706 691 641 611 559 514 515 507 512
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
506 444 424 317 322 318 314 256 238
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
194 174 159 148 149 152 128 116 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture, lieu de production du coteaux-du-quercy (AOVDQS).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Valprionde possède deux églises : Saint-Antoine et Saint-Félix.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Un panorama : la résidence de Montplan (à gauche) vue depuis Le Farguiel

.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 125.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :