Valley of Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Valley of Love
Description de cette image, également commentée ci-après
L'équipe du film au festival de Cannes 2015
(G. Depardieu, G. Nicloux, I. Huppert et Dan Warner).

Réalisation Guillaume Nicloux
Scénario Guillaume Nicloux
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Worso
LGM Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 92 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Valley of Love est un film français réalisé par Guillaume Nicloux, sorti en 2015[1]. Le film fait partie de la compétition officielle du festival de Cannes 2015.

Résumé[modifier | modifier le code]

Un couple séparé, Isabelle et Gérard, reçoit une lettre de leur fils, Michaël, qui leur donne rendez-vous dans la vallée de la Mort aux États-Unis. Le couple s'y rendra ensemble, alors que leur enfant s'est suicidé 6 mois auparavant. Au cours d'un parcours initiatique durant lequel il leur propose de se "rencontrer", le couple va visiter des lieux mythiques de la vallée de la mort : Furnace Creek (le couple y réside au resort du même nom), Badwater Basin, Dante's view et Mosaïc Canyon....à cette occasion, le couple va se "retrouver" sentimentalement après des années de séparation.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Ce film marque les retrouvailles de Gérard Depardieu et d'Isabelle Huppert ; ils n'avaient pas joué ensemble depuis le film Loulou de Maurice Pialat en 1980, pour lequel ils avaient constitué le couple vedette. Ils s'étaient déjà rencontrés une première fois il y quarante ans avec Les Valseuses de Bertrand Blier, mais Isabelle Huppert, alors adolescente, n'y avait qu'une courte scène et un rôle très secondaire.

Isabelle Huppert avait déjà été dirigée par Guillaume Nicloux dans le précédent film de ce dernier, La Religieuse. C'est par contre la première collaboration de Gérard Depardieu avec ce réalisateur : le comédien a accepté le rôle sur la proposition de Sylvie Pialat, productrice de cinéma (notamment des films de Nicloux) et veuve de Maurice Pialat auquel Depardieu était lié par une longue amitié, le considérant comme son mentor.

Le film est un hybride de road movie caniculaire et de biographie fictionnelle, car il contient des allusions biographiques sur ses acteurs. Gérard Depardieu joue un personnage qui porte le même prénom que lui tout comme Isabelle Huppert. Gérard Depardieu a réellement vécu la perte d'un fils (Guillaume Depardieu). Il incarne dans le film un acteur français connu aux États-Unis, qui est né comme lui à Châteauroux. Il se lamente sur sa prise de poids importante, exhibant dans le film son corps nu devenu obèse, montrant ainsi une évolution physique à la Marlon Brando.

Sortie[modifier | modifier le code]

En raison de son achèvement tardif, le film est annoncé en compétition officielle le , soit une semaine après la conférence de presse du . C'est, avec Chronic, le seul film à être inclus tardivement dans la sélection des longs-métrages pour cette édition du festival.

Une bande-annonce est dévoilée le [2].

Musique[modifier | modifier le code]

Le thème musical principal du film, que l'on peut également entendre dans la bande annonce, provient de l'œuvre The Unanswered Question, composée en 1908 par le compositeur américain Charles Ives.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Corentin Palanchini, « Isabelle Huppert et Gérard Depardieu dans The Valley of love », sur le site allocine.fr du 2 juin 2014.
  2. « Bande-annonce de Valley of Love », sur Télérama, .

Liens externes[modifier | modifier le code]