Vallée du Pandjchir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pandjchir et Pandjchir (rivière).

Vallée du Pandjchir
Vue d'une partie de la vallée du Pandchir en 2011 depuis la tombe d'Ahmed Chah Massoud.
Vue d'une partie de la vallée du Pandchir en 2011 depuis la tombe d'Ahmed Chah Massoud.
Massif Hindou Kouch
Pays Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan
Province Pandjchir
Coordonnées géographiques 35° 16′ 00″ nord, 69° 28′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Afghanistan

(Voir situation sur carte : Afghanistan)
Vallée du Pandjchir
Orientation nord-est–sud-ouest
Longueur
Type Vallée fluviale
Écoulement Pandjchir

La vallée du Pandjchir, en dari درهٔ پنجشير, Dare-ye Panjšir, littéralement en français « vallée des Cinq lions », est une vallée d'Afghanistan située dans le Nord-Est du pays, dans le massif de l'Hindou Kouch.

Géographie[modifier | modifier le code]

La vallée du Pandjchir s'insère dans les montagnes de l'Hindou Kouch[1]. À son extrémité nord-est, elle débute dans le sud des monts Hvadje Mohammad dont les sommets dépassent ici les 6 000 mètres d'altitude[1]. Elle se dirige ensuite de manière rectiligne vers le sud-ouest et débouche dans une plaine non loin du col et du tunnel de Salang, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de la ville de Charikar et à environ cent kilomètres au nord de la capitale Kaboul[1].

Elle tire son nom de la rivière Pandjchir qui prend sa source dans des glaciers au début de la vallée et se jette dans le Kaboul, un affluent de l'Indus[1]. Elle couvre la majorité de la province de Pandjchir[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La vallée est un bastion historique lors de la guerre d'Afghanistan de 1979 à 1989 contre les Soviétiques et lors des guerres civiles de 1989 à 1992 contre la République démocratique d'Afghanistan ainsi que de 1992 à 1996 et de 1996 à 2001 contre l'Émirat islamique d'Afghanistan (Talibans). Le commandant Massoud, connu sous le surnom de « Lion du Pandjchir », s'illustre en tant que moudjahidine et chef de l'Alliance du Nord lors de ces épisodes.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la vallée repose sur l'agriculture vivrière ainsi que l'exploitation d'émeraudes dont les gisements sont connus depuis l'Antiquité[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Sélection du Reader's Digest, Atlas, cartes, photos satellite du monde, Gütersloh, Munich, Wissen Media Verlag, , 485 p. (ISBN 978-2-7098-1890-2), p. 290-291
  2. (en) Gary Bowersox, Lawrence W. Snee, Eugene E. Foord et Robert R. Seal II, Emeralds of the Panjshir Valley, Afghanistan, Gems and Gemology (Gemological Society of America),